previous arrow
next arrow
Slider

4ème étape Agadir/Cap Juby

320 NM pour rejoindre l’escale mythique de Cap Juby on été couvert aujourd’hui. Le départ d’Agadir à été retardé jusqu’à midi à cause d’entrées maritimes persistantes mais une fois le soleil de retour, les 27 avions se sont sont élancé vers le grand Sud avec impatience.
Pour les participants du Rallye Aérien Toulouse St Louis du Sénégal se poser à Juby c’est souvent un vieux rêve qui se concrétise. Les appareils ont d’abord rejoint en survolant les montagnes de Sidi Ifni et Goulimine le terrain de Tan Tan ou un épreuve de visualisation de flèches posées au sol était organisée. Les pilotes doivent en un seul passage déterminer l’angle, et la distance entre deux flèches de tissu blanc.
Puis les avions prennent la direction de la mer pour suivre la côte à basse altitude jusqu’a Juby. Les paysages inchangés depuis les années 20 défilent sous leurs ailes et transportent les équipages dans l’espace et le temps. Chacun peut ressentir cette sensation unique de s’enfoncer dans une autre époque surtout en apercevant la piste de terre et de sable de 750m à l’endroit exact de l’aeroplace. C’est Forcément un moment d’émotion lorsqu’après une « vent arrière » sur la plage et un dernier virage à gauche vous évitez les deux antennes pour prendre l’axe final et voyez là…..juste en face de vous …..le terrain mythique. Puis les roues touchent le sol irrégulier dans un beau nuage de poussière que conclue un freinage assez ferme. Sans descendre de l’avion les pilotes déjà au sol vous font pivoter à 90 degrés puis repoussent la machine en arrière sur le bas côté de la piste pour laisser le passage aux suivants.

Le bivouac dressé a côté dès avions annonce une soirée inoubliable au milieu du désert.
Olivier d’Agay, président de la fondation St Exupery et directeur de la succession du même nom, a rejoint le Rallye et les 65 participants ont eu la chance incroyable d’assister à une présentation et une évocation du séjour de St Ex ici même en 1927 et 28 par son petit neveu. C’est Simplement assis au sol, sur des cousins du bivouac entourant Olivier d’Agay au milieu du campement, que tous ont vécu se moment fort du Rallye et revécu la rencontre avec le petit Prince.
S’en est suivi le repas traditionnel sous la grande tente en présence du gouverneur et de maire puis une veillée autour du feu de camp et du thé à la menthe.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!