« Adieu GRACE-FO ! »

GRACE-FO loading-Copyright Airbus2017

Les satellites allemands de recherche sur la gravité sont partis vers la base aérienne de Vandenberg, en Californie (États-Unis) pour un lancement prévu au printemps 2018.

Munich/Friedrichshafen, 12/12/2017 – Les satellites jumeaux GRACE-FO ont commencé leur voyage vers la base aérienne militaire de Vandenberg, en Californie. Affichant un poids cumulé de 45 tonnes avec leurs équipements de test, les satellites de recherche sur la gravité, conçus et réalisés par Airbus à Friedrichshafen (Allemagne), ont été chargés pendant la nuit sur un avion-cargo à l’aéroport de Munich, avant de s’envoler pour les États-Unis ce matin. GRACE-FO est une coopération entre le Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA, basé à Pasadena, en Californie, et le Centre allemand de recherche en géosciences (GFZ) de Potsdam.

Les deux satellites GRACE-FO devraient être lancés au printemps 2018 et placés en orbite polaire à environ 500 km d’altitude, et à 220 km l’un de l’autre. La mission est prévue pour une durée nominale d’au moins cinq ans. Grâce à un instrument à micro-ondes construit par le JPL, les satellites mesureront en permanence et avec une précision de l’ordre de quelques microns, la distance qui les sépare. Simultanément, un accéléromètre très précis construit par l’Onera en France, déterminera l’effet de forces non gravitationnelles, telles que la traînée atmosphérique et les radiations solaires. Les données permettront de générer tous les mois des cartes des fluctuations du champ gravitationnel de la Terre, à travers l’observation des mouvements de l’eau, de la glace et des terres émergées. GRACE-FO prendra le relai de GRACE, la mission précédente, dans cette surveillance météo essentielle. GRACE était un partenariat entre les États-Unis et l’Allemagne, et a terminé en octobre sa mission scientifique après plus de 15 ans d’opérations.

Les satellites GRACE-FO seront équipés d’un nouvel instrument laser de télédétection inter satellite développé par une coopération germano-américaine, qui sera ainsi testé pour les satellites de nouvelle génération. Enfin, chaque satellite fournira quotidiennement jusqu’à 200 profils de la répartition thermique et de la teneur en vapeur d’eau de l’atmosphère et de l’ionosphère afin de faciliter les prévisions météorologiques.

Une équipe de 15 ingénieurs et techniciens spatiaux d’Airbus attend actuellement l’arrivée des satellites en Californie. Tous les systèmes d’essai seront assemblés sur le site et les satellites GRACE-FO seront testés avant les fêtes de fin d’année, en préparation de la campagne de lancement prévue en 2018.

Artist view GRACE-FO inSpace_Copyright Airbus2017

Artist view GRACE-FO inSpace_Copyright Airbus2017

 

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!