Aeromart 2018, un grand cru

aeromart-toulouse@aeromorning

Aeromorning a interviewé Stéphane Castet, PDG de BCI Aerospace.  Organisateur d’Aeromart, il nous a donné rendez-vous sur le stand de la Région Occitanie.

Après cette première journée de salon peut-on dire qu’il s’agit d’un bon cru ?

« La 12 eme édition est un bon cru, et nous sommes excessivement satisfaits compte tenu du nombre de participants, nous en avons 4000, 1200 entreprises, 16000 rendez-vous programmés, la majeure partie des grands donneurs d’ordre sont présents tels qu’Airbus, Boeing, Bombardier, ATR , et les grands équipementiers. On dénombre 45 délégations internationales »

Cette année, comment pouvez-vous mesurer l’évolution de ce salon après 12 éditions ?

« Depuis la première édition de 1996, l’industrie a changé, beaucoup de nouveaux programmes et de nouveaux entrants sont apparus, on a assisté au fil des ans à des regroupements d’entreprises, une consolidation de la « supply chain », de nouvelles grappes de PME, bref au travers d’Aeromart l’histoire aéronautique a pu se dessiner, au travers de nouveaux contacts acquis lors des rendez-vous programmés, sur les stands, et grâce à la visibilité qu’offre notre salon ».

L’Aeromart de Toulouse a-t-il quelque chose de spécial puisqu’il est organisé dans la capitale de l’aéronautique ?

On peut même aller au-delà de l’Européen quand on parle de Toulouse, on a la chance que Toulouse soit associée à l’aéronautique et c’est un avantage indéniable de se positionner à Toulouse pour un événement comme ça.

Loick Laroche Joubert, pour AeroMorning

https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6476098545014370305/

 

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!