Airbus Group et Siemens signent un accord de coopération

propulsion-hybride-et-electrique-aeromorning.compropulsion hybride et électrique

. Les deux entreprises prennent une importante décision en matière de
développement
. Création d’une équipe commune comprenant quelque 200 personnes
. Objectif : des percées technologiques dans le domaine de la mobilité
électrique
Munich, le 7 avril 2016 – Airbus Group (symbole boursier : AIR) et Siemens
(symbole boursier : SIE) ont signé un accord de coopération dans le domaine de la
propulsion hybride et électrique. Les présidents des deux groupes, Tom Enders et
Joe Kaeser, ont ainsi lancé un important projet commun en vue de l’électrification de
l’aviation. L’objectif consiste à démontrer la faisabilité technique de divers systèmes
de propulsion hybride et électrique d’ici à 2020. Les deux groupes, qui s’engagent à
contribuer massivement à ce projet, ont mis en place une équipe de 200 personnes
pour renforcer la position dominante de l’Europe dans le développement d’aéronefs
à propulsion électrique.
« Le vol hybride et électrique représente l’un des plus grands défis industriels de notre époque dans l’optique d’une aviation propre. Les progrès que nous avons réalisés en quelques années dans ce domaine, avec nos partenaires industriels et gouvernementaux, sont époustouflants, avec pour point d’orgue la traversée de la Manche par notre avion tout électrique E-Fan l’an dernier. Et je tiens à remercier aujourd’hui le gouvernement bavarois et la ministre de l’économie, Ilse Aigner, pour
le soutien qu’ils nous ont apporté ici à Ottobrunn », a déclaré Tom Enders, CEO d’Airbus Group. Nous estimons qu’à partir de 2030 les avions de ligne de moins de 100 sièges seront propulsés par des moteurs hybrides et nous sommes décidés à explorer cette opportunité avec des partenaires de premier plan comme Siemens ».
« En nous engageant dans le domaine des technologies de propulsion aéronautique de pointe, nous ouvrons une nouvelle page dans l’histoire de la mobilité électrique.
Cette coopération avec Airbus Group offrira de nouvelles perspectives à notre entreprise et nous ouvrira davantage aux idées disruptives », a déclaré Joe Kaeser, CEO de Siemens AG. « Cette initiative sera un projet majeur mené sous l’égide de notre Innovation AG. Tel qu’annoncé précédemment, cette entité a pour vocation de coopérer avec des partenaires innovants afin d’identifier les nouvelles tendances, d’investir dans ces domaines et de développer des activités commerciales prometteuses. Parmi nos partenaires pourront figurer des entrepreneurs issus des effectifs de Siemens, des start-up externes et de jeunes entreprises ».
Les moteurs hybrides sont susceptibles de diminuer sensiblement la consommation de carburant des appareils et les nuisances sonores. D’ici à 2050, l’Union européenne prévoit de réduire les émissions de CO2 de 75 % par rapport à 2000. Les technologies classiques ne permettront pas d’atteindre ces objectifs ambitieux.
Airbus Group et Siemens entendent développer conjointement des prototypes pour différents systèmes de propulsion, d’une puissance allant de quelques centaines de kilowatts à plus de 10 mégawatts, autrement dit pour les trajets locaux réalisés par des avions de moins de 100 sièges, des hélicoptères ou des drones, ainsi que pour les vols classiques de courte et moyenne distance.
Les deux groupes ont présenté leur premier avion hybride en 2011, en coopération avec l’entreprise autrichienne Diamond Aircraft. Depuis, Siemens a développé un moteur d’avion électrique fournissant cinq fois plus de puissance pour un poids identique.
Airbus Group a acquis depuis 2014 une expérience opérationnelle avec un avion à propulsion électrique, l’E-Fan, un biplace tout-électrique destiné à la formation des pilotes. Cette réussite repose sur une coopération avec divers partenaires industriels et le soutien continu du gouvernement français.
Airbus Group envisage d’accélérer le développement des composants et des technologies des systèmes grâce aux capacités étendues du centre « E-Aircraft System House » qu’il prévoit d’ouvrir sur le site d’Ottobrunn/Taufkirchen.
Siemens est fermement décidé à développer ses activités commerciales liées aux systèmes de propulsion hybride/électrique destinés à l’aéronautique. Les partenaires ont convenu de collaborer exclusivement dans certains domaines de développement sélectionnés. Dans le même temps, ils continueront à coopérer avec leurs partenaires respectifs pour les petits avions de moins de 20 sièges.

www.siemens.com/press/electric-flight
www.airbusgroup.com/InnovationsApril2016

Airbus Group est un leader mondial de l’aéronautique, de l’espace et des services associés. En 2015, le Groupe – qui comprend Airbus, Airbus Defence and Space et Airbus Helicopters – a dégagé un chiffre d’affaires de 64,5 milliards d’euros, avec un effectif de près de 136 600 personnes.
Siemens AG (Berlin et Munich) est un groupe international, leader dans le secteur de la haute technologie, synonyme depuis plus de 165 ans, de performance technique, d’innovation, de qualité, de fiabilité et de présence globale. Actif dans plus de 200 pays, Siemens opère principalement dans les domaines de l’électrification, de l’automatisation et de la digitalisation. Siemens compte parmi les principaux fournisseurs au monde de technologies à haute efficacité énergétique, qui contribuent à préserver les ressources naturelles. L’entreprise est leader mondial dans la construction d’éoliennes en mer, l’un des principaux constructeurs de turbines à gaz et à vapeur pour la production d’énergie, un acteur majeur du transport d’énergie, mais aussi un pionnier des solutions d’infrastructures, des équipements d’automatisme, des systèmes d’entraînement et des solutions logicielles dédiées à l’industrie. En outre, l’entreprise est un acteur de premier plan de l’imagerie médicale, qu’il s’agisse de scanographie ou d’imagerie par résonance magnétique, ainsi que du diagnostic de laboratoire et des systèmes d’information dédiés au secteur médical. Au 30 septembre 2015, date de clôture du dernier exercice, Siemens a enregistré un chiffre d’affaires de 75,6 milliards d’euros pour un bénéfice après impôts de 7,4 milliards d’euros. Fin septembre 2015, l’entreprise comptait un effectif mondial de près de 348 000 salariés. Pour de plus amples informations, consultez le site : www.siemens.com.