Arianespace célèbre 30 ans de présence et de succès au Japon

arianespace-celebre-30-ans-presence-succes-japon-aeromorning@Arianespace

A l’occasion de sa Japan Week annuelle à Tokyo, Arianespace célèbre 30 ans d’activité au service des opérateurs et constructeurs japonais, ponctués par 30 signatures de contrats de lancement vers l’orbite de transfert géostationnaire. Arianespace confirme ainsi sa position de leader sur le marché commercial japonais et réalisera avec Ariane 5 deux lancements pour le compte de Sky Perfect JSAT en 2016.

30 ans de partenariat avec les opérateurs et industriels japonais

Arianespace est présent au Japon depuis l’ouverture de son bureau à Tokyo en 1986. Le premier satellite japonais de télécommunications commerciales, JCSAT-1, a été mis en orbite par Arianespace le 6 mars 1989, pour le compte de l’opérateur Sky Perfect JSAT Corporation.

Depuis sa création, Arianespace a lancé un total de 27 satellites géostationnaires pour le compte d’opérateurs japonais.

Par ailleurs, 5 satellites construits par des industriels japonais ont été mis en orbite par Arianespace : 3 issus des usines de Mitsubishi Electric Corporation/MELCO et 2 de celles de NEC TOSHIBA Space Systems Corporation (actuellement NEC Space Technologies).

En 2016, le manifeste d’Arianespace prévoit le lancement sur Ariane 5 ECA de deux satellites pour Sky Perfect JSAT.

Arianespace confirme sa position de leader sur le marché japonais

Avec 30 contrats signés en 30 ans, 75% des satellites commerciaux japonais ont été lancés par Arianespace, confirmant ainsi son statut de leader et de partenaire majeur reconnu pour sa fiabilité, sa disponibilité et sa capacité à développer des solutions sur mesure pour ses clients.

En 2015, Arianespace a signé son 30ème contrat pour le Japon pour le lancement du satellite BSAT-4a. Construit par l’américain Space Systems/Loral (SSL) dans le cadre d’un contrat clé en main conclu avec l’opérateur japonais Broadcasting Satellite System Corporation (B-SAT), le satellite sera lancé par Ariane 5 au second semestre 2017.

« Mission to Success » : une ambition réaffirmée

L’année 2015 a permis à Arianespace de relever le défi opérationnel de réaliser 12 missions depuis le Centre Spatial Guyanais (CSG), mettant en orbite avec succès 21 satellites pour le compte de 14 clients.

En parallèle, l’adaptation de son offre de service de lancement aux besoins du marché lui a permis d’établir un record historique de prise de commandes pour un montant total supérieur à 2,5 milliards d’euros.

Forte de ces succès opérationnels et commerciaux, Arianespace engage l’année 2016 avec la même détermination. Avec déjà deux lancements réussis avec le lanceur lourd Ariane 5, son objectif opérationnel est à nouveau de réaliser 12 lancements : 8 avec Ariane 5 (ce qui constituerait un record de cadence annuelle pour ce lanceur), 2 avec Soyuz et 2 avec Vega.

Sur le plan commercial, 3 nouveaux contrats ont été signés depuis le début de l’année :

  • 2 satellites COMSAT NG – clients Thales Alenia Space et Airbus Defence and Space pour le compte de la Direction Générale pour l’Armement (DGA) sur Ariane 5,
  • La mission CERES – client CNES, également pour le compte de la DGA,
  • 2 satellites ViaSat – client ViaSat Inc.

Ce dynamisme commercial exceptionnel porte la valeur du carnet de commandes d’Arianespace à près de 5,4 milliards d’euros, représentant 58 lancements à réaliser : 23 lancements Ariane 5, 25 lancements Soyuz et 10 lancements Vega.

Enfin, avant même la fin de l’année 2016, Arianespace envisage de porter sur le marché les premières offres commerciales pour Vega-C et Ariane 6, les futurs lanceurs de l’Europe prévus respectivement pour des vols inauguraux en 2019 et en 2020. Dans le cadre d’une nouvelle gouvernance de la filière des lanceurs, la préparation de l’avenir et l’innovation restent au cœur des projets d’Arianespace pour toujours mieux servir ses clients.

A l’occasion de sa visite au Japon, Stéphane Israël, Président Directeur Général d’Arianespace, a déclaré : « C’est toujours avec beaucoup de plaisir et de fierté qu’Arianespace rend visite à ses hôtes japonais à l’occasion de sa traditionnelle Japan Week : clients privés et institutionnels, constructeurs de satellites et de lanceurs, mais avant tout partenaires avec une ambition commune, mettre l’espace au service d’une vie meilleure sur Terre. Pour le 30ème anniversaire de la création de notre bureau de Tokyo et autant de contrats signés, je tiens à réaffirmer la volonté d’Arianespace de poursuivre et même de renforcer ce partenariat, pour conduire les missions japonaises vers de nouveaux succès partagés. Avec deux lancements prévus en 2016 pour Sky Perfect JSAT, Arianespace confirme la force de son ancrage au Japon ».

Source : Arianespace