Assystem a créé un nouvel outil numérique d’optimisation de la cartographie des données

actualite-news-aeronautiques-spatiales

Paris, le 22 juin 2017 – Assystem, un des leaders européens dans le domaine de l’ingénierie aérospatiale, a développé une base de données numérique en 3D. Conçu à l’origine pour le domaine aéronautique, cet outil innovant pourrait être utilisé demain dans d’autres domaines industriels.

Un outil à haute valeur ajoutée

Assystem a mis au point un nouvel outil numérique, flexible et léger, utilisant des modèles 3D pour le marché aéronautique. Premier cas d’étude, les essais fatigue : « Nous travaillons sur des essais fatigue qui ont pour fonction d’évaluer le potentiel des avions, c’est-­‐à-­‐dire la capacité à tenir la durée de vie prévue par les constructeurs. Cette structure permet de recréer les conditions de vol que les appareils auront à supporter toute leur vie et de s’assurer que l’endommagement est maîtrisé et n’a pas d’incidence sur les avions », indique Patrick Longuet, Vice-­‐président Aerospace d’Assystem.

Conjuguer puissance et traçabilité

Les ingénieurs calcul d’Assystem en charge des projets d’essais ont eu l’idée de miser sur le digital, avec pour objectif d’optimiser les processus et de gagner en performance. « Jusqu’aujourd’hui, les opérations étaient faites manuellement en prenant des photos des zones concernées et en collant des stickers de couleurs pour représenter la donnée. Un travail de fourmi fastidieux à l’ère du numérique », détaille Camille Bourbon, Responsable de projets Fuselage d’Assystem.

L’équipe a donc imaginé un outil web collaboratif, flexible et léger, capable de répertorier et cartographier des données sur des maquettes en trois dimensions. Baptisé ASM (pour Aircraft Status Monitor), il structure ou enrichit des bases de données numériques existantes permettant ainsi un accès aux informations bien plus rapidement, par tous, de n’importe où (dès lors que l’on bénéficie d’un point de connexion sécurisé) et traçable dans le temps. En quelques semaines, grâce à l’utilisation d’ASM, plusieurs milliers de pièces de structure et de points de surveillance peuvent être cartographiés et référencés, c’est dire l’efficacité de la solution.

Des applications possibles sur différents marchés

Pour les industriels de l’aéronautique, c’est une avancée de taille. Grâce à l’historique des données (données brutes, méta data,…), les avionneurs peuvent désormais suivre et cartographier plus finement des données complexes et hétérogènes. Tout devient visuel et les liens deviennent évidents.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!