ArrowArrow
Slider

ATR estime un besoin de 100 turbopropulseurs sur le marché japonais d’ici 2025

actualite-news-aeronautiques-spatiales

Un environnement prospère attendu pour les turbopropulseurs grâce à de nouvelles liaisons régionales

Tokyo, 15 novembre 2018 – ATR a présenté aujourd’hui à Tokyo une mise à jour des produits et du marché à l’occasion de la visite de son nouveau Président exécutif, Stefano Bortoli. Compte tenu des tendances du marché et des évolutions socio-économiques, ATR estime une demande de près de 100 turbopropulseurs d’ici 2025 pour la modernisation la flotte existante et particulièrement pour l’ouverture de nouvelles liaisons en vue de répondre aux besoins liés au développement continu du tourisme au Japon, et au renforcement des connexions régionales.

Stefano Bortoli, Président exécutif d’ATR, s’est adressé à un large public d’invités institutionnels et également issus de l’industrie ainsi qu’aux médias en ces termes : « Le Japon accorde une grande importance à la technologie de pointe, à l’efficacité et à la protection de l’environnement. Grâce à ses coûts d’exploitation réduits, son faible impact environnemental et sa cabine moderne et conviviale, la série ATR -600 répond parfaitement aux besoins et aux attentes du marché japonais hautement sophistiqué. L’ATR est maintenant bien établi dans l’aviation régionale japonaise et nous prévoyons un fort potentiel de croissance pour la prochaine décennie. La liaison vers de petites communautés isolées, l’augmentation du tourisme local et des vols à destination des sites classés au patrimoine mondial, de même que la célébration de deux événements sportifs internationaux majeurs, vont stimuler les déplacements régionaux au Japon et l’ATR constitue l’outil idéal pour offrir une connectivité à travers tout le pays. » 

ATR est le premier constructeur aéronautique régional avec plus de 1 700 avions vendus et plus de 200 opérateurs dans plus de 100 pays. ATR a livré son 1 500e avion, un ATR 72-600, à Japan Air Commuter (JAC) en octobre dernier. Le premier appareil livré au Japon était un ATR 42-600, destiné à Amakusa Airlines, en 2015.

Les ATR ont clairement fait leurs preuves dans le cadre de l’ouverture de nouvelles liaisons, avec une moyenne d’environ 100 nouvelles connexions par an et un record de 155 nouvelles liaisons en 2017. Les jets régionaux consomment 80 % de carburant en plus et sont 45 % plus coûteux à exploiter que les ATR 72-600. En outre, les turbopropulseurs ATR sont capables de fonctionner sur des pistes courtes qui ne peuvent pas être exploitées par d’autres appareils de type jets. Grâce à son efficacité et à sa flexibilité opérationnelle, les ATR sont les avions privilégiés des compagnies aériennes régionales.

 

À propos d’ATR :

Constructeur européen de turbopropulseurs, ATR est le leader mondial du marché de l’aviation régionale. Les appareils régionaux modernes, qui sont conçus, fabriqués et livrés par ATR, composent une flotte qui englobe plus de 200 compagnies aériennes réparties dans près de 100 pays. Les ATR 42 et 72 sont les appareils de moins de 90 places les plus vendus au monde. Animé par une volonté d’amélioration continue, ATR produit des turbopropulseurs à la pointe de la technologie, confortables et polyvalents, utilisés par les transporteurs aériens pour élargir leurs horizons et créer plus de 100 nouvelles liaisons chaque année. Par rapport à d’autres turbopropulseurs, les ATR offrent un avantage de 40 % en termes de consommation de carburant, de 20 % en termes de coût par trajet et de 10 % en termes de coût par siège, tout en affichant les émissions sonores les plus faibles. ATR est un partenariat à parts égales entre Airbus et Leonardo, deux acteurs majeurs de l’industrie aérospatiale. Renforcé par un vaste réseau international d’assistance clientèle, ATR propose à ses clients et opérateurs du monde entier des solutions et des services innovants. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site http://www.atr-aircraft.com.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!