Les avions de Roland Garros

les-avions-de-roland-garros

Cinquante-neuf mois : si l’on ne tient pas compte des huit derniers mois de sa vie, la carrière proprement aéronautique de Roland Garros tient dans ce court laps de temps ».

(Jean Pierre Lefèvre – Garros).

Roland, Adrien, Georges Garros est né le 6 octobre 1888 à Saint Denis de La Réunion.

Passionné par l’aviation, après avoir utilisé plusieurs « Demoiselle » (au moins six), Roland Garros va voler sur douze « Blériot XI ».

A partir de septembre 1912 il sera sous contrat avec la société Morane-Saulnier dont il utilisera différents modèles (H, G, K, O, N, L), plus ou moins modifiés.

Prisonnier le 18 avril 1915, après son évasion d’Allemagne le 15 février 1918, il reviendra au combat.

Après un stage de mise à niveau sur « Nieuport » il sera affecté à la SPA 26.

Il est décédé à bord d’un « SPAD XIII » le 5 octobre 1918, après un combat aérien au-dessus de Saint Morel dans les Ardennes,

L’association « Mémoires de l’hydraviation » a réalisé en 2013 une exposition « Roland Garros héros de la Méditerranée » dans le cadre de l’Année mondiale Roland Garros, mise en œuvre par l’association 3A F et l’Aéro-club de France à l’occasion du centenaire du vol de Garros entre Fréjus et Bizerte.

Cette exposition a été présentée à de nombreuses reprises en France (plus de 9000 visiteurs), en Tunisie (plusieurs milliers de visiteurs) ainsi qu’à La Réunion – Aéroport de Saint Denis Gillot puis dans des établissements scolaires – (10000 visiteurs environ).

 

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!