Boeing rejoint le pôle de compétitivité EMC2 de Nantes

spatial

Boeing rejoint le pôle de compétitivité EMC2 spécialisé dans les technologies avancées de production

 

PARIS, le 15 Septembre 2016Boeing France annonce son adhésion au pôle de compétitivité EMC2 spécialisé dans les technologies avancées de production et basé à Nantes. Boeing travaillera en partenariat avec des entreprises et des organismes de recherche appartenant au pôle de compétitivité EMC2, afin de soutenir l’innovation dans la construction aéronautique.

Dans le cadre de ce partenariat, Boeing et les membres de la communauté EMC2 concentreront leurs efforts de recherche sur les matériaux et la fabrication, et en particulier l’automatisation.

Ces travaux incluent la recherche sur les composites de nouvelle génération afin d’accroître l’efficacité des processus de fabrication et de réduire le coût des structures composites.

Un autre axe de travail repose sur le développement de processus de fabrication additive (impression en 3D) de structures métalliques et plastiques visant à accroître la flexibilité et la capacité de production tout en réduisant les coûts.

« Boeing est en permanence à la recherche des meilleurs talents et des meilleures technologies aux quatre coins du monde », a déclaré Yves Galland, président de Boeing France. « La France est un pays riche par ses talents comme par ses compétences technologiques et à ce titre, nous nous félicitons de travailler avec des entreprises et des instituts de recherche français pour soutenir l’innovation aéronautique. Si Boeing s’appuie déjà sur un vaste réseau de fournisseurs français, nous sommes ravis de permettre à d’autres entreprises et organismes de recherche en France de s’associer à nos programmes de R&D et de nous rejoindre en tant que fournisseur. »

Fort de 330 membres, EMC2 réunit des entreprises manufacturières, des PME et des organismes de recherche représentant divers secteurs industriels dans le but de développer des produits, des processus et des services innovants exclusivement axés sur la fabrication de pointe.

Ce pôle de compétitivité est une référence en France, ainsi qu’à l’international avec plus de 400 projets de R&D labélisés.

« C’est avec une très grande fierté que nous accueillons Boeing au sein de notre communauté », a déclaré Patrick Cheppe, président d’EMC2. « Cette collaboration confirme l’excellent positionnement technologique de notre pôle dans le domaine de la fabrication de pointe. L’adhésion de Boeing souligne par ailleurs les compétences industrielles et académiques de nos membres. J’ai la conviction que ce partenariat donnera naissance à des avancées significatives dans les domaines de la fabrication aéronautique tout en contribuant à l’avenir de l’industrie aérospatiale. »

Boeing est un partenaire majeur de l’industrie aéronautique française depuis plus de quatre décennies. Plus de cent entreprises françaises sont présentes sur les programmes Boeing. Le partenariat entre les équipementiers français et Boeing s’est considérablement développé au cours des 10 dernières années : il est aujourd’hui évalué à 6 milliards de dollars par an et représente plus de 30 000 emplois, directs et indirects. Boeing est ainsi le premier client à l’export des équipementiers aéronautiques français.

Boeing encourage par ailleurs les collaborations technologiques en Europe tout en poursuivant une coopération déjà importante avec des partenaires industriels et universitaires européens.

Par l’intermédiaire de Boeing Research & Technology -Europe (BR&T), son entité dédiée à la recherche et à la technologie en Europe, Boeing dispose de trois sites de recherche basés à Madrid, Sheffield et Munich. BR&T-Europe collabore avec plus de 47 universités, 20 centres de recherche, 5 compagnies aériennes et plus de 200 partenaires industriels dans 25 pays. Ses travaux de recherche se concentrent sur six domaines technologiques majeurs qui revêtent un caractère prioritaire pour l’Union européenne comme pour Boeing : efficacité opérationnelle des compagnies aériennes ; avionique & ingénierie systèmes ; guidage des systèmes aériens sans pilote ; technologies de contrôle et d’aide à la navigation ; matériaux et fabrication ; et technologie des piles à combustible.