Le CNES organise le C’Space 2017, le rendez-vous annuel des étudiants avec l’espace

boeing-recrutements-pilotes-techniciens

L’édition 2017 du C’Space, organisée par le CNES avec le soutien de l’association Planète Sciences, se déroule sur le Camp de Ger, site militaire du 1er RHP (Régiment de Hussards Parachutistes) basé près de Tarbes, du 15 au 22 juillet. La journée du 20 juillet sera une occasion privilégiée pour les jeunes participants, de rencontrer des professionnels du spatial.

 

Le CNES encourage les jeunes à développer leurs aptitudes dans le domaine des techniques spatiales. Pour des étudiants issus d’écoles d’ingénieurs, d’universités ou de BTS et réunis en clubs, le C’Space est l’occasion unique de présenter un projet spatial de haute technicité (lanceur, CanSat, ballon). Ces passionnés de l’espace ont l’occasion de mettre en œuvre leurs projets, de la conception jusqu’à la réalisation, en y intégrant des expériences scientifiques embarquées. Tout au long de l’année et en équipe, les étudiants sont confrontés à toutes les dimensions d’un projet transdisciplinaire. L’avancement de ces projets éducatifs du CNES est suivi par Planète Sciences et des revues permettent de valider avec les experts du CNES, le respect des cahiers des charges.

 

Le C’Space permet à ces jeunes de se retrouver pour l’intégration finale et la qualification de leur projet. Tous les moyens sont mis en œuvre pour leur permettre de lancer leurs fusées en toute sécurité. Avec plus de 400 personnes dont 200 étudiants (certains venus d’Autriche, du Japon ou de Russie), le C’Space est un événement annuel majeur attendu par de très nombreux passionnés. Dans le cadre du C’Space 2017, ce sont au total près de 30 fusées expérimentales, une cinquantaine de minifusées, 10 CanSat ainsi qu’un ballon expérimental, qui s’envoleront dans le ciel du Camp de Ger du 15 au 22 juillet. Le défi du CanSat consiste à fabriquer un satellite de la taille d’une canette de soda, qui sera largué à 150 mètres d’altitude par un ballon captif et réalisera des expériences scientifiques. Les équipes devront réaliser un déploiement et une mission libre (sondage atmosphérique, terraformation, détermination de la position d’atterrissage,…). Un jury d’experts évaluera les projets et récompensera la meilleure équipe.

 

Pendant cinq jours, au cœur d’un magnifique panorama pyrénéen, le Camp de Ger de l’Armée de Terre, se transforme ainsi pour une troisième année consécutive en une véritable base de lancements de fusées. Le CNES y garantit la sécurité pendant les tirs et apporte son expertise aux lancements. La journée officielle du 20 juillet sera l’occasion, pour les jeunes participants, d’échanger avec des acteurs du secteur spatial et les autorités publiques, un véritable moment privilégié pour évoquer, entre autres sujets, les métiers du domaine spatial et profiter de l’expérience de leurs ainés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!