previous arrow
next arrow
Slider

Colloque sur les vols habites a bangalore, le cnes apporte son soutien au programme indien

actualite-news-aeronautiques-spatiales

Vendredi 24 janvier, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, était l’invité d’honneur du Symposium on Human Space Flight, colloque international organisé à Bangalore (Inde) par l’IAA (International Academy of Astronautics), l’ISRO (Indian Space Research Organisation) et l’ASI (Astronautical Society of India). À cette occasion, le Président du CNES a exprimé le souhait d’inscrire dans la durée la coopération engagée entre la France et l’Inde dans le domaine des vols spatiaux habités, dans l’immédiat avec le soutien du CNES au programme Gaganyaan et pour le futur, dans le cadre du développement annoncé d’une station spatiale indienne.

Lors de son intervention, Jean-Yves Le Gall a rappelé que la France dispose de plus de 40 ans d’expérience dans le domaine des vols habités et de moyens avancés à Toulouse, tels que le CADMOS (Centre d’Aide au Développement des activités en Micropesanteur et des Opérations Spatiales) et la clinique spatiale du MEDES (Institut de Physiologie et de Médecine Spatiales), l’expertise française dans le domaine de la médecine spatiale étant mondialement reconnue. Le CNES et ses partenaires industriels disposent aussi de compétences d’excellence, développées dans le cadre de l’ATV (Automated Transfer Vehicle), ravitailleur européen de la station spatiale internationale et de la conduite de plusieurs missions de longue durée comme celle de l’astronaute français de l’ESA, Thomas Pesquet.

Par ailleurs, les équipes du CNES et de l’ISRO ont finalisé le texte de l’accord technique qui prévoit des prestations au CADMOS, au MEDES en collaboration avec l’EAC (Centre des Astronautes de l’Agence Spatiale Européenne) et potentiellement à NOVESPACE pour réaliser des expérimentations et des séances d’entraînement à bord de vols paraboliques Air Zéro G.

Le CNES et l’ISRO avaient déjà signé, dès l’annonce du programme Gaganyaan en 2018, une feuille de route prévoyant la formation en France des médecins de vol indiens et l’utilisation par les futurs astronautes indiens de plusieurs équipements développés par le CNES.

A l’issue de son déplacement à Bangalore, le Président du CNES a déclaré : « Le CNES tient à soutenir l’ISRO dans le développement de ses compétences et de ses initiatives dans les vols habités. Nous souhaitons que la coopération franco-indienne pour le vol spatial habité devienne un partenariat de longue durée sur le modèle de 15 ans de coopération sur les satellites climatiques et de 50 ans de coopération sur les lanceurs. »

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!