Conférence AIAA SciTech 2016 de San Diego

ipsa-san-diego-aeromorning.comMission accomplie pour l'IPSA

 Conférence AIAA SciTech 2016 de San Diego: mission accomplie pour Xavier Bovier-Lapierre et Vincent Jouffroy (IPSA promo 2015)

Du 4 au 8 janvier 2016, Xavier Bovier-Lapierre et Vincent Jouffroy (IPSA promo 2015) étaient à San Diego pour soutenir leurs travaux de recherche portant sur le « GIDUAV », un nouveau type de drone hybride, lors de la prestigieuse convention AIAA SciTech 2016. Vincent revient sur cette belle aventure.

Que retenez-vous de cette participation à la conférence AIAA SciTech 2016 ?

Que du positif, même si au départ, Xavier et moi avions une certaine appréhension avant de faire nos présentations. Il faut dire que ces dernières devaient se dérouler uniquement en anglais et, comme elles abordaient des thèmes très techniques, nous devions faire en sorte de pouvoir nous faire comprendre sans souci par les spectateurs présents. Nous avons donc travaillé sur nos présentations jusqu’à la veille de celles-ci, avec un peu de stress il faut l’avouer. Au final, une fois devant l’auditoire, tout s’est très bien passé et le public a, pour Xavier comme pour moi, été à chaque fois très intéressé par notre démarche et nos travaux, sans être gêné par notre accent ! D’ailleurs, maintenant que nos soutenances ont été « validées » lors de la conférence, le projet de publication de nos travaux dans la revue scientifique de l’American Institute of Aeronautics and Astronautics (AIAA) devrait se poursuivre et prendre bel et bien forme dans le courant de l’année !

Avez-vous pu faire des rencontres intéressantes lors de l’événement ?

Pas autant que nous aurions voulu, car nous avons passé une grande partie de notre temps sur place à peaufiner nos interventions. Nous avons malgré tout pu assister à quelques conférences très intéressantes, dont certaines qui se rapprochaient de la problématique de nos travaux. Je pense notamment à ce projet de drone qui, à l’aide de capteurs, pouvait continuer à être guidé sans l’usage de GPS. Le SciTech permet vraiment de se rendre compte des nombreuses avancées technologiques développées par les chercheurs du monde entier, que ce soit des professionnels ou des étudiants. A ce sujet, l’événement nous a conforté dans l’idée que nous n’avons pas forcément à rougir face à certains chercheurs plus vieux que nous : si les compétences sont là, la différence d’âge s’estompe automatiquement.

Avez-vous quand même pu trouver le temps de visiter San Diego ?

Un peu car, lors de notre passage à Salford, nous avons eu la chance de rencontrer un autre étudiant qui venait justement de San Diego. Lors de notre séjour, il nous a donc permis de faire le tour de la ville, surtout le soir, et de découvrir certaines spécialités culinaires locales, majoritairement influencées par la culture mexicaine. Finalement, le seul bémol de ce voyage a été de l’ordre météorologique : en effet, nous avons connu l’un des pires hivers de l’histoire de San Diego et il a plu tout le long de notre présence là-bas, alors que, d’ordinaire, il ne pleut pratiquement jamais… Cela doit être ça, la malédiction des Parisiens qui partent en voyage !

Enfin, maintenant que vous êtes de retour, que faites-vous ?

Nous avons commencé à travailler ! Le hasard faisait bien les choses, nous avons tous les deux trouver un poste dans des sociétés de prestations de services. Actuellement, Xavier est en mission auprès de Zodiac Aerospace, une entreprise importante du domaine des équipements et systèmes aéronautiques. Quant à moi, j’ai été envoyé chez Thales, un groupe qu’on ne présente plus.

Be the first to comment on "Conférence AIAA SciTech 2016 de San Diego"

Leave a comment

Your email address will not be published.