CONFERENCE MINISTERIELLE DE L’AGENCE SPATIALE EUROPENNE

indigo-atr

La Conférence ministérielle de l’Agence Spatiale Européenne s’est tenue à Lucerne les 1er et 2 décembre 2016. La France y était représentée par Thierry Mandon, Secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, avec le soutien de l’agence spatiale française, le CNES.
Comme en 2012 à la Conférence de Naples et en 2014 à celle de Luxembourg, la France a saisi cette occasion pour confirmer son implication de premier plan dans des programmes spatiaux essentiels pour l’intérêt et le rayonnement du pays et de son industrie spatiale.
Le développement d’Ariane 6 ayant été sécurisé début novembre en amont de cette Conférence, ces deux jours de réunion ont permis de confirmer la poursuite de la participation française à l’exploitation de la station spatiale internationale, au programme Exomars avec le financement de la mission ExoMars 2020 et à la préparation des nouvelles générations de satellites Sentinelle du programme européen Copernicus et des nouvelles technologies de télécommunications par satellite.
Grâce à la participation française à ces programmes, l’industrie française voit son savoir-faire et sa compétitivité confortés dans des domaines technologiques de pointe et d’avenir. Cet atout va lui permettre dans les tous prochains mois de transformer cet investissement public en contrats de lanceurs et de satellites et en développement de nouvelles applications au service de nos concitoyens et, par conséquence, en créations d’emplois sur le territoire français, comme elle l’a déjà fait très concrètement ces trois dernières années grâce aux investissements français consentis dans le domaine spatial à travers les premier et deuxième Programmes d’Investissement d’Avenir et les précédentes contributions françaises à l’Agence Spatiale Européenne.
A la suite de ce Conseil Ministériel de l’ESA, Jean-Loïc Galle, Président de la Commission Espace du GIFAS a indiqué : «La délégation française présidée par Thierry Mandon, Secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, a obtenu des avancées majeures à ce Conseil, en ligne avec les recommandations du CoSpace et les priorités du CNES dont je salue l’excellent travail préparatoire conduit avec l’industrie.». Pour Marwan Lahoud, Président du GIFAS, «C’est toute une filière, des grands groupes aux équipementiers et aux PME, qui remercie chaleureusement Thierry Mandon, ainsi que le Président du CNES, Jean-Yves Le Gall, pour leur mobilisation en faveur de l’Espace et de son industrie».

 

Source: GIFAS