Coopération spatiale entre la France et les Etats-Unis. Rencontre entre le CNES, le JPL et le Caltech Mars Superstar !

boeing-recrutements-pilotes-techniciens

Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, s’est rendu mercredi 8 mars au JPL (Jet Propulsion Laboratory) à l’invitation de Michael Watkins, son Directeur et de Larry James, son adjoint. Il a aussi visité le Caltech où il a donné une conférence. Ces rencontres ont permis de faire le point sur les projets en cours et à venir et de réaffirmer la relation privilégiée qui unit la France et les Etats-Unis, autour des missions d’océanographie et de l’exploration de Mars.

 

A l’image du partenariat privilégié qui lie la France aux Etats-Unis, le CNES et le JPL entretiennent une relation unique, construite depuis des décennies autour des projets d’océanographie et de l’exploration de Mars. A cet égard, la réunion entre les dirigeants du CNES et du JPL, a permis de passer en revue les projets en cours, dont Curiosity qui explore la surface de Mars depuis bientôt cinq ans et Maven qui étudie la haute atmosphère martienne depuis près de deux ans. Mais c’est la préparation de l’avenir qui a été au centre des discussions avec InSight qui sera lancé en mai 2018 et dont l’instrument français ira écouter « battre le cœur de Mars », Mars 2020 qui emportera l’expérience française SuperCam et NeMO (Next Mars Orbiter) pour lequel une contribution française est à l’étude. Le CNES a aussi présenté l’avancement de la mission européenne ExoMars dont de nombreux instruments sont développés par les laboratoires français. L’ensemble a permis de réaffirmer la densité et la qualité de la coopération entre la France et les Etats-Unis autour des projets d’exploration, ainsi qu’en témoigne l’accord récemment signé entre le CNES et la NASA pour les études préliminaires du projet Journey to Mars qui est la nouvelle frontière de la conquête spatiale.

Un point a aussi été fait sur l’océanographie spatiale. Après le succès planétaire des missions Jason qui ont permis de mettre en évidence l’augmentation du niveau des océans de 3,2 mm par an, le CNES et le JPL préparent activement la mission SWOT (Surface Water and Ocean Topography) qui utilisera la technologie innovante du radar interférométrique pour mesurer le niveau des océans et des eaux douces, un projet crucial pour contrôler les effets du changement climatique.

Enfin, Jean-Yves Le Gall a donné, devant les étudiants et les chercheurs du Caltech, une conférence au cours de laquelle il a expliqué comment le CNES conduit une politique d’innovation particulièrement dynamique, qu’il applique à ses cinq domaines d’activité (Ariane, Sciences, Observation, Télécommunications, Défense) et qui lui permet d’Inventer l’espace de demain.

A l’issue de ces réunions, Jean-Yves Le Gall a déclaré « Depuis le début des années 80, venir au JPL et au Caltech est toujours pour moi une source d’inspiration car c’est là que sont conçues et développées la plupart des missions d’exploration qui font rêver la planète toute entière. Je suis particulièrement fier de constater que l’excellence scientifique et technologique française est ici connue et reconnue, ce qui nous permet d’être associés à ces projets d’exception et en particulier à l’exploration de Mars qui suscite partout dans le monde un engouement extraordinaire. Mars Superstar ! » a-t-il conclu.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!