ArrowArrow
Slider

Coopération spatiale entre la France et la Corée

cness news

Le CNES présente au KARI et à la KMA le Space Climate Observatory (SCO) Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, s’est rendu lundi 2 juillet en Corée, où il a rencontré les principaux responsables du secteur spatial coréen, notamment Lim Cheol-Ho, Président du KARI (Korea Aerospace Research Institute) et Nam Jae-Chol, Administrateur de la KMA (Korea Meteorological Administration). Cette visite avait pour objet principal, la présentation par le CNES de l’état d’avancement du Space Climate Observatory (SCO). Elle faisait suite au deuxième forum franco-coréen sur l’espace, organisé mardi 3 avril à Paris par le CNES et le KARI, auquel participaient de nombreux responsables politiques, scientifiques, administratifs et industriels du secteur spatial français et coréen.

Elle s’inscrit dans la préparation de la visite d’Etat en France du Président Moon Jae-In, en octobre prochain. Les réunions ont permis de renforcer la coopération spatiale entre la France et la Corée autour du SCO, dont la création a été annoncée à Paris en décembre dernier lors du « One Planet Summit » et qui a été lancé officiellement au Toulouse Space Show, la semaine dernière.

Cette initiative du CNES est conduite dans le cadre d’un vaste partenariat international avec les agences spatiales et les organisations internationales qui s’engagent à mettre en commun leurs données et leurs moyens afin de développer ensemble le SCO dont l’objectif est de comprendre et mesurer les impacts du changement climatique, en vue de fournir une aide à la décision pour lutter contre lui. La France et la Corée entretiennent une coopération fructueuse dans le domaine spatial depuis plus de 30 ans. La France a régulièrement accompagné le développement du programme spatial coréen par la construction de satellites, le développement d’équipements et d’instruments scientifiques et la fourniture de services de lancement.

Pour sa part, depuis le début des années 2000, le CNES a été impliqué dans la mise au point des satellites d’observation du KARI ainsi que dans la conception et la gestion de ses ensembles de lancement. Depuis 2015, dans le cadre d’un accord inter-agences, plusieurs nouvelles actions ont été engagées entre les deux partenaires, avec notamment une assistance pour le développement du segment sol du nouveau lanceur coréen KSLV2 et un soutien à la mise en place du système coréen de navigation par satellite, KASS, développé par le KARI, sous maîtrise d’œuvre de Thales Alenia Space. A l’issue de sa visite, Jean-Yves Le Gall a déclaré : « Depuis ma première visite en Corée, en 1987 à l’occasion des premières journées spatiales franco-coréennes, je reviens toujours avec un très grand plaisir dans ce pays. Aujourd’hui, la volonté du KARI et de la KMA de travailler avec le CNES à la mise en œuvre du SCO, traduit l’engagement résolu de la Corée dans la lutte contre le changement climatique. Cela représente une nouvelle avancée dans la coopération spatiale entre nos deux pays et je me réjouis que nous puissions l’amplifier, lors de la visite du Président Moon en France, en octobre prochain. »

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!