DAHER renforce son programme d’investissement et d’innovation industrielle

aeromar-signs-atr-turboprop-onvestissement et innovation aeronautique

 DAHER renforce son programme d’investissement et d’innovation industrielle avec le soutien de la Banque Européenne d’Investissement (BEI)

Premier financement direct de la BEI en région Pays de la Loire dans le cadre du Plan d’investissement pour l’Europe

Nantes, le 14 octobre 2016 – Didier Kayat, Directeur Général de Daher et Ambroise Fayolle, Vice-Président de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) ont signé un prêt de 60 millions d’euros destiné à soutenir le programme d’investissement du groupe, en présence de Christophe Sirugue, Secrétaire d’Etat à l’Industrie. Une opération rendue possible par la garantie du budget européen déployée dans le cadre du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) du Plan d’investissement pour l’Europe appelé également Plan Juncker. Il s’agit du 1er financement direct de la BEI en région Pays de la Loire dans le cadre du Plan d’investissement pour l’Europe. Valorisé à plus de 120 millions d’euros, le programme d’investissement de DAHER portera sur des projets de modernisation de l’outil industriel, de développement de la compétitivité et de digitalisation de ses sites industriels français et ce, afin d’accompagner le développement de ses clients.

Un accord d’envergure au service de l’innovation industrielle et de la compétitivité

Ce prêt va permettre de financer à hauteur de 50% des projets d’innovation industrielle sur les sites français de DAHER, identifiés et valorisés à plus de 120 millions d’euros sur 3 ans.

Ainsi, ce programme d’investissement permettra notamment à DAHER :

 de se renforcer sur ses expertises d’ingénierie, de design et d’industrialisation pour les grands programmes aéronautiques de ses clients comme Airbus, ATR et Gulfstream ;

 de développer les technologies de demain qui permettront de renforcer la robustesse de DAHER, tout en assurant une optimisation de chacun des maillons de sa supply chain et au service de ses clients aéronautiques et des technologies avancées.

 

« La modernisation de l’appareil productif est essentielle pour la filière aéronautique, dont plus de la moitié des emplois résident dans la production et dont la valeur ajoutée est en grande partie générée par la chaîne des fournisseurs. L’investissement de DAHER, avec le soutien de la BEI, s’inscrit par ailleurs pleinement dans la démarche « Industrie du Futur » que nous promouvons et qui doit constituer dès aujourd’hui le fer de lance de notre industrie. Enfin, ce nouveau prêt dans le cadre du plan Juncker, confirme l’engagement européen en faveur de la compétitivité de l’industrie française sur le plan international et de

l’investissement comme soutien à la croissance » a déclaré Christophe Sirugue, Secrétaire d’Etat à l’Industrie.

« Ce prêt sur 10 ans s’inscrit parfaitement dans la stratégie de DAHER d’engagement en matière de programmes industriels et aéronautiques de long terme. Il va ainsi nous permettre de soutenir notre programme d’investissement en faveur de la modernisation, de la performance et de l’automatisation de nos processus industriels. L’innovation reste en effet plus que jamais placée au coeur de notre stratégie d’entreprise, garante de notre compétitivité au niveau mondial. Au-delà, ce financement de la BEI est également une fierté puisqu’il constitue une reconnaissance de la fiabilité financière et de robustesse de la stratégie de DAHER en tant qu’acteur industriel innovant de premier plan », déclare Didier Kayat, Directeur Général de DAHER.

« Ce premier financement direct de la BEI en région Pays de la Loire dans le cadre du Plan Juncker est un signal fort en faveur de l’innovation et de l’industrie du futur, a souligné le Vice-Président Ambroise Fayolle durant la cérémonie de signature. L’innovation est le moteur de la compétitivité internationale des entreprises et de l’emploi. C’est pourquoi il est de notre responsabilité d’offrir des produits financiers adaptés pour soutenir l’excellence technique et industrielle des entreprises. Ce financement reflète le déploiement du Plan Juncker en France avec à ce jour 42 opérations approuvées pour le Groupe BEI pour un montant global d’investissements de 2,9 milliards d’euros. »

  1. Jyrki Katainen, vice-président de la Commission européenne chargé de l’emploi, de la croissance, de l’investissement et de la compétitivité, a déclaré : « en soutenant ce prêt à DAHER, le plan d’investissement contribue au financement de l’innovation et du progrès technologique en Europe. Ce projet montre comment le FEIS apporte de la valeur ajoutée et stimule la compétitivité de l’Union européenne. Jusqu’à maintenant, la France est l’un des premiers bénéficiaires du plan d’investissement : j’encourage donc les autres États membres à soumettre des propositions d’investissement tout aussi innovantes à la BEI au plus vite. »
L’innovation, au coeur de la stratégie d’entreprise de DAHER : l’exemple de l’usine de Nantes

Depuis plusieurs années, DAHER nourrit une vision d’entreprise tournée vers les défis liés à l’industrie 4.0. Pour cela, l’entreprise a notamment structuré et développé avec succès ses activités autour de la convergence industrie et services.

Dans la poursuite de cette dynamique, DAHER accélère son développement en déployant un programme ambitieux d’innovation, à tous niveaux, qui se base notamment sur une organisation performante en lean management, flexible et respectueuse de l’environnement.

DAHER mène ainsi des projets industriels ambitieux comme par exemple la recherche de nouveaux matériaux, l’usage et l’amélioration des matériaux composites et thermoplastiques, l’étude et la mise au point de nouveaux produits toujours plus performants qui contribuent au rayonnement de l’industrie française dans le secteur de l’aéronautique.

Première usine labellisée « vitrine technologique Industrie du Futur » par le Gouvernement, le site nantais de DAHER incarne la démarche d’excellence et d’innovation de l’équipementier. Spécialisé dans la conception et la fabrication de matériaux composites ainsi que dans la recherche de nouvelles technologies l’usine DAHER de Nantes est un site où l’innovation prend toute sa mesure.

À propos de BEI

Créée en 1957 par le Traité de Rome, la BEI est la banque de l’Union européenne, formant avec le Fonds européen d’investissement (FEI) – filiale dédiée au soutien des PME – le Groupe BEI.

Fort de son expertise et de son attractivité financière grâce à sa notation triple A, le Groupe BEI est un acteur clef de la relance par l’investissement en Europe et en particulier en France avec un peu plus de 8,7 milliards d’euros de financements nouveaux en 2015 dont 46 % de son activité en faveur de l’action climat. La mobilisation exceptionnelle du Groupe BEI en France en 2015 pour soutenir l’économie réelle a été menée de concert avec ses partenaires publics et privés.

Depuis 2015, le Groupe BEI est l’opérateur du Plan d’investissement pour l’Europe. Les projets financés par le Fonds européen d’investissement stratégique (FEIS) sont à caractère plus risqué, l’objectif étant de soutenir l’investissement sur certains secteurs d’activité prioritaires pour l’avenir de l’économie européenne tels que l’innovation et l’industrie du futur. Le Plan d’investissement pour l’Europe monte en puissance en France : 42 projets ont d’ores et déjà été approuvés pour un montant global de 2.9 milliards d’euros, lesquels devraient mobiliser 15 milliards d’euros d’investissements.

Plus d’informations sur : www.bei.org

 

A propos de DAHERwww.daher.com

DAHER est un équipementier qui développe des Systèmes Industriels Intégrés pour l’aéronautique et les technologies avancées.

En associant ses savoir-faire de fabrication industrielle, ingénierie des produits et des process, logistique et transport, et services industriels, DAHER conçoit et développe des solutions à valeur ajoutée pour ses partenaires industriels, qui bénéficient de cette convergence d’industrie et de services. DAHER affirme son leadership sur cinq domaines d’activités : constructeur d’avions, aérostructures et systèmes, logistique intégrée, services nucléaires et vannes.

En 2015, DAHER réalise un chiffre d’affaires supérieur à un milliard d’euros et son carnet de commandes représente environ 3,5 années de chiffre d’affaires. Tourné vers l’innovation depuis sa création en 1863, DAHER s’impose aujourd’hui comme l’un des acteurs majeurs de l’usine du futur, l’usine 4.0.