Déploiement de la constellation Galileo : Arianespace lancera 2 nouveaux satellites à bord d’un lanceur Soyuz dès mai 2016

aeromar-signs-atr-turboprop-onvestissement et innovation aeronautique

Compte tenu de la disponibilité confirmée des satellites construits par OHB, la Commission Européenne, en tant que « Galileo Programme Manager », a décidé d’accélérer le déploiement de la constellation Galileo en ajoutant un lancement avec Soyuz en 2016.

 

Ce lancement sera réalisé au mois de mai 2016 par Arianespace, depuis le Centre Spatial Guyanais, dans le cadre de son contrat avec l’Agence Spatiale Européenne (ESA). Il emportera 2 satellites FOC (Full Operational Capability) et précèdera le lancement qui sera effectué au 4ème trimestre 2016 avec une Ariane 5 ES pour la mise en orbite simultanée de 4 satellites.

 

Ainsi, comme en 2015, 6 nouveaux satellites seront déployés en 2016, portant à 18 le nombre total de satellites de la constellation déployés d’ici la fin de l’année.

 

Le programme Galileo de l’Union Européenne a pour objectif de développer un système mondial de navigation par satellites, placé sous contrôle civil. Il s’appuiera sur 30 satellites dont 12 ont déjà été mis en orbite par Arianespace.

 

Avec cette nouvelle mission, le manifeste d’Arianespace prévoit désormais 12 lancements en 2016 depuis le Centre Spatial Guyanais.

 

Suite à cette décision, Stéphane ISRAEL, Président Directeur Général d’Arianespace, a déclaré :

«  Nous sommes fiers de la confiance que la Commission Européenne et l’ESA accordent à Arianespace, partenaire de référence du programme Galileo pour les solutions de lancement contribuant à son déploiement. Nous allons donc déployer 6 satellites Galileo en 2016, 2 avec Soyuz et 4 avec Ariane 5, ce qui montre la parfaite adaptation de notre famille de lanceurs aux besoins de l’Europe. »