conference-debat-aviation
Slider

La Nuit des idées – CNES

Quand :
31/01/2019 @ 19:00 – 22:00
2019-01-31T19:00:00+01:00
2019-01-31T22:00:00+01:00
Où :
CNES (Centre National d’Etudes Spatiales)
2 Place Maurice Quentin
75001 Paris
France
La Nuit des idées - CNES @ CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) | Paris | Île-de-France | France

La Nuit des idées : jeudi 31 janvier 2019

L’Observatoire de l’Espace, le laboratoire culturel du CNES, invite le public à Terra Incognita, une investigation autour des lieux historiques de l’activité spatiale française

 

À l’occasion de la Nuit des idées, organisée par l’Institut Français, l’Observatoire de l’Espace du CNES invite le public, jeudi 31 janvier 2019, de 19 heures à 22 heures, au Siège du CNES à Paris, à une séance d’investigations autour des énigmes posées par des lieux de l’activité spatiale, menée par le Groupe de Recherches Artistiques et Culturelles sur l’Espace (GRACE).

Au cours de cette Nuit des idées, proposée par l’Observatoire de l’Espace, le laboratoire culturel du CNES et rythmée par la présentation d’archives audiovisuelles, photographiques et documentaires souvent inédites, le public découvrira les résultats des premières recherches du GRACE, autour de deux sites spatiaux aujourd’hui disparus, qui recèlent une part d’énigme. La base d’Hammaguir, perdue dans le sable du désert en Algérie et d’où est partie la fusée Diamant, a permis à la France de devenir la troisième puissance spatiale. Le Laboratoire de Recherches Balistiques et Aérodynamiques (LRBA), situé au cœur de la forêt de Vernon (Eure), où travaillaient des savants allemands formés auprès deWernher Von Braun, durant la Seconde Guerre mondiale, a quant à lui été le lieu de mise au point des premières fusées françaises Véronique.

 Durant cette première rencontre publique, les membres du GRACE, Michel Beretti, écrivain, Jérôme Lamy, historien des sciences et Elise Parré, artiste plasticienne, en associant aux archives leurs créations littéraires, méditations sociologiques, et gestes artistiques, composeront, comme l’explique Gérard Azoulay, responsable de l’Observatoire de l’Espace du CNES, « une géographie mentale de ces territoires, proposant ainsi un voyage sensible dans les méandres de l’histoire de ces lieux ».

Cette investigation en devenir, que les échanges avec le public pourront enrichir, a pour objectif de renouveler notre compréhension des lieux de l’activité spatiale par des approches pluridisciplinaires. Elle s’organisera en trois moments. Dans une première partie, de 19h00 à 20h00, le GRACE abordera ces territoires au prisme de l’exotisme ; lors du deuxième moment, de 20h00 à 21h00, les échanges feront la part belle aux histoires minuscules qui éclairent les grands moments de l’aventure spatiale ; enfin, dans un dernier temps, de 21h00 à 22h00, chacun pourra se demander si le fantasme du secret n’est pas parfois érigé en grille d’interprétation de l’histoire de ces infrastructures. En explorant les traces d’un passé révolu, le GRACE propose ainsi de s’interroger sur la manière de penser et de représenter l’invisibilité, la béance de l’histoire que nous propose la vision actuelle de ces sites.

L’édition 2019 de La Nuit des idées au CNES est organisée en partenariat avec l’ECPAD (Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense) et avec le soutien de la fondation Daniel et Nina Carasso.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!