ArrowArrow
Slider

Excent, entreprise du futur se développe et recrute

Créée en 1990 la société toulousaine Excent se développe fortement. Elle connait un tournant décisif de 2000 à 2010 sur divers secteurs tels que l’énergie, le ferroviaire, l’aéronautique et monte en compétitivité. Elle passe un cap supplémentaire entre 2015 et 2018 et passe en ETI. A partir de là elle se déploie à l’international et implante 12 sites dans le monde à Pujaudran et Colomiers, La Rochelle, Bordeaux, Nantes, Saint-Nazaire, Paris, Marignane, Bourges, Figeac, aux USA, au Mexique, en Roumanie depuis 2000, au Maroc, et depuis peu, en Grande Bretagne.

Avec une évolution de chiffre d’affaires multiplié par 3 en même temps que l’augmentation du nombre de ses effectifs, le groupe compte 700 personnes, pour un chiffre d’affaires de 70 millions d’euros pour 2018.  Sa progression est stable depuis 2017 et 2018 fut une année consacrée à l’investissement sur une nouvelle branche d’activité autour des produits propres.

L’Aéronautique reste toutefois le secteur le plus important de l’entreprise même si l’énergie ou la défense se développent de plus en plus.

Excent est un intégrateur de solutions industrielles et au-delà de la fourniture d’outillages, offre ses services d’ingénierie et d’assistance technique. Positionnée sur tous les métiers de l’usine 4.0 , l’entreprise coopère avec l’IRT sur les projets du futur et anticipe les besoins de demain sur de nombreux sujets comme la fabrication additive ou l’outillage du futur  par exemple.

Son « Campus 16» de Pujaudran, qui représente un investissement de 7 millions d’euros,  s’étale sur 18000 mètres carrés où tout à été conçu pour le confort des employés : un lieu de vie au design soigné, aux espaces de travail insonorisés et éclairés, avec jardin intérieur, grandes baies vitrées, salle de sport, et 3 rotations de navettes par jour, entre Toulouse et Pujaudran, 3 rotations le matin, et 2 le soir. L’objectif était de raisonner projets et les employés sont regroupés sur un même îlot pour mieux communiquer, et c’est à partir de ce concept que le bâtiment s’est organisé. Les locaux de Colomiers sont dédiés à la recherche et au développement et les salariés ont un intéressement sur les brevets.

Pour son développement la société recrute des profils expérimentés, et 250 postes sont actuellement ouverts au recrutement dont 130 à Toulouse et notamment sur des postes de dessinateurs projeteurs et d’ingénieurs. Excent envisage aussi de travailler en collaboration avec le pôle emploi sur la formation en créant une école pour trouver les profils à sa mesure. Nadia Didelot pour AeroMorning

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!