GIFAS – Assemblée Générale du 12 juillet 2017

boeing-recrutements-pilotes-techniciens

L’Assemblée Générale du Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (GIFAS) s’est tenue aujourd’hui à Paris sous la présidence de M. Eric Trappier, Président du GIFAS et Président-Directeur Général de Dassault Aviation.
Dans son allocution, M. Eric Trappier a tout d’abord rappelé les bonnes performances de la filière aéronautique et spatiale qui a réalisé en 2016 60,4 Md€ de chiffre d’affaires (+4,1%), ce qui constitue un nouveau record. 78% de l’activité a été réalisé dans le civil et 86% à l’exportation. La filière a ainsi en 2016 de nouveau dégagé le premier solde excédentaire de la balance commerciale de la France avec +18,6 Md€. Les prises de commandes se sont élevées à 73,1 Md€.
Il a également rappelé que cette progression masque une réalité contrastée avec certains acteurs de la filière en relative difficulté, comme les marchés des hélicoptères civils et de l’aviation d’affaires. Toute la filière a été concernée par cette progression d’activité : les systémiers, les motoristes, les équipementiers et les PME, ce qui constitue un véritable défi pour la supply chain qui doit s’adapter et a d’ores et déjà engagé des actions de renforcement et de compétitivité.
M. Eric Trappier s’est aussi félicité des bons résultats de la dernière édition du Salon du Bourget 2017 qui vient de s’achever. Ce dernier fut une réussite commerciale avec 150 Md$ de commandes annoncées, ce qui constitue un record. «Cette 52ème édition a été un véritable succès dans tous les domaines : succès populaire bien sûr, mais aussi succès pour l’innovation, pour le nombre d’exposants, près de 2400 d’une cinquantaine de pays un record, pour le nombre de journalistes et de délégations de haut niveau. Il a également été une belle réussite commerciale. Notre Salon a montré de nouveau son incroyable attrait international. » a précisé le Président du GIFAS qui a rappelé que le succès du Salon a aussi été porté par deux évènements majeurs : Paris Air Lab et l’Avion des Métiers. « Paris Air Lab est un espace où le monde de la recherche, de l’innovation, des grands groupes, des ETI, des PME comme des startups s’est retrouvé pour présenter des projets souvent avant-gardistes. Au final, 50 000 visiteurs sont venus pour sa première édition. L’Avion des Métiers, dont c’est la troisième édition a connu un succès qui ne se dément pas. Cela a été l’occasion pour plus de 55 000 visiteurs, jeunes filles, jeunes gens en majorité, d’échanger avec des ingénieurs et des compagnons de nos entreprises et de découvrir la richesse et la diversité des métiers de notre industrie. » a-t-il ajouté.

M. Eric Trappier a par ailleurs rappelé que « la profession n’a d’autre choix que d’innover » et a souligné le fait que l’industrie aéronautique et spatiale tient une partie de son succès du co-investissement Etat-Industrie. Il a ainsi plaidé pour la poursuite des travaux et des investissements du CORAC, le comité de Concertation pour la Recherche Aéronautique Civile, et pour un soutien public à la R&T à la hauteur de ses enjeux et défis. « Dans le contexte d’une compétition internationale exacerbée, avec l’arrivée de nouveaux entrants dans le secteur, le soutien public à la R&T est une condition décisive du maintien de notre industrie dans le peloton de tête. Une programmation pluriannuelle pérenne minimum de 150 M€ par an en est une condition indispensable ! » a précisé M. Eric Trappier. Dans le même esprit, il a confirmé l’absolue nécessité d’un budget de Défense revalorisé : «Nous serons particulièrement vigilants lors des prochains débats budgétaires. Je rappelle que nous soutenons un budget de la défense à 2% du PIB à l’horizon 2025. Ce chiffre fait consensus.»
Le Président du GIFAS a enfin insisté sur le fait que la filière aéronautique a fortement progressé depuis une dizaine d’années, bénéficiant d’une forte augmentation des cadences de production. « La cohérence de la filière est aujourd’hui une priorité de notre stratégie. Or, elle est encore très fragmentée, très diversifiée et fragile face à une mutation profonde. Afin de parvenir à cet objectif, après le succès du programme Performances Industrielles, le GIFAS a lancé une phase 2. Je rappelle que Performances Industrielles a été conçu pour augmenter la performance opérationnelle de la supply chain en France, tout en améliorant les conditions de travail.» a-t-il précisé.
M. Eric Trappier a enfin loué les efforts constants d’internationalisation du GIFAS et de ses membres, ainsi que la poursuite de la structuration de la filière spatiale française, leader européen grâce notamment au COSPACE qui renforce sa cohérence et sa compétitivité.
Pour conclure, le Président du GIFAS s’est félicité de trouver, en prenant le 8 juin dernier la présidence du GIFAS, une filière solidaire, cohérente et structurée qui fait la force de l’industrie aéronautique et spatiale française. Il a très chaleureusement remercié son prédécesseur M. Marwan Lahoud, pour le magnifique travail accompli pendant ces quatre dernières années. Il a rappelé son engagement personnel à défendre à l’avenir les intérêts de la filière et de ses membres, et à la préparer aux profondes mutations à venir.
Le nombre d’adhérents du GIFAS s’élève à 382 sociétés.

Patrick Daher est réélu à la présidence du GEAD
Le GEAD (Groupe des Equipements Aéronautiques et de Défense) du GIFAS a procédé, au cours de son Assemblée Plénière du 12 juillet 2017, au renouvellement de son Comité de Direction.
M. Patrick Daher, Président du Groupe Daher, a été réélu à la présidence du GEAD. M. Vincent Mascré, Président-Directeur Général de Safran Landing Systems et M. Philippe Gautier, Président-Directeur Général de Nexeya sont réélus en tant que Vice-Présidents.
– – – –
Comité AERO-PME
Pour rappel M. Bertrand Lucereau, Président de Secamic, est Président du Comité AERO-PME et M. Christophe Cador, Président de Finaero en est le Vice-Président.
– – – –
Patrick Daher est élu Commissaire Général des Salons Internationaux de l’Aéronautique et de l’Espace de Paris – Le Bourget
M. Patrick Daher, Président du Groupe Daher, succède à M. Emeric d’Arcimoles qui a assuré cette fonction lors des trois derniers Salons du Bourget en 2013, 2015 et 2017.