L’ Airbus A380 s’adapte au marché

boeing-recrutements-pilotes-techniciens

Airbus se positionne aujourd’hui en véritable soutien  des compagnies aériennes, leur permettant plus de confort, d’agilité, et donc plus de rentabilité. Elle se définit non seulement comme un leader mondial de l’aéronautique et de l’espace, mais aussi des services connexes. Toutes ses gammes bénéficient de son esprit d’innovation. Pour ce qui concerne l’A380, une enquête indépendante à fait ressortir que 98% des passagers de cet avion le recommanderaient à leurs amis et famille.

Encouragé par ces retours d’expérience positifs, Airbus vient de déployer un certain nombre de mesures pour améliorer le confort des passagers, optimiser l’espace cabine pour accueillir 80 passagers supplémentaires, libérer plus d’espace au sol, le tout permettant aux compagnies aériennes d’obtenir des revenus complémentaires.

Aujourd’hui l’A380 apporte dans le même temps  une réponse pertinente pour optimiser le transport aérien et résoudre les problèmes de congestion des aéroports. Le trafic aérien est amené à doubler tous les 15 ans, et le transport  aérien, selon de nombreuses études est appelé à augmenter significativement en 2050, alors que le développement aéroportuaire ne se développera pas autant . Plus de 8000 trajectoires d’avion par jour en France, plus de 30 000 en Europe en 2016 et ces chiffres seront probablement multipliés par trois en 2050. Il sera donc nécessaire d’optimiser les vols et de regrouper les passagers dans les avions plus gros, afin de ne pas saturer les contrôleurs aériens, de faciliter le suivi des trajectoires en les limitant, et de ne pas exploser la consommation de carburant, avec pour effet la possibilité pour les compagnies aériennes de réduire les coûts.

Conforté par tous ces éléments,  Airbus continue d’optimiser et d’adapter  l’A380 aux besoins du marché. Concrètement quelles sont ces adaptations ?

Tout d’abord le « New Forward Stairs » (NFS), avec 20 passagers supplémentaires (Business, Premium Economy, Economy classes). Ce NFS implique la relocalisation de l’escalier avant de la porte 1 à la porte 2, et en combinant l’entrée du NFS au pont supérieur (en remontant), avec l’escalier adjacent à l’espace de repos de l’équipage inférieur (descente). Le NFS offrira jusquà 20 passagers supplémentaires.

Ensuite l’espace repos de l’équipage (CCRC) est déplacé vers le bas et libère de l’espace pour 3 passagers.

Enfin le couloir de l’A380, nettement plus large que dans tout autre avion commercial permet aux fabricants de sièges d’optimiser leurs modèles de sièges Premium Economy afin de créer la disposition  la plus efficace et la plus confortable de l’industrie. Cette disposition autorise 11 sièges Premium Economy de plus que dans l’ancienne configuration.

Avec tous ces réaménagements, le nombre de sièges de l’A380 passera de 497 à 575 en 4 classes, et le gros porteur d’Airbus répond ainsi tout à la fois à la demande de résoudre le problème  de congestion et à la demande du marché, tout en offrant le meilleur confort pour le passager.

Nadia Didelot, pour AeroMorning