previous arrow
next arrow
Slider

Laurence Monnoyer-Smith est nommée à partir du 1er juin Conseillère Climat et Environnement du Président du CNES

Laurence Monnoyer-Smith est nommée à partir du 1er juin Conseillère Climat et Environnement du Président du CNES

Laurence Monnoyer-Smith est nommée à partir du 1er juin 2019, Conseillère Climat et Environnement du Président et membre du Comité Exécutif du CNES. Dans ses précédentes fonctions, de 2015 jusqu’au mois dernier, en tant que Commissaire Générale et Déléguée interministérielle au Développement durable au Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, Laurence Monnoyer-Smith était notamment en charge de la Direction Recherche et Innovation, dont dépend l’élaboration du plan d’application satellitaire sur les questions d’environnement et de climat, le programme européen de géolocalisation Galileo et le pilotage du réseau scientifique et technique, comprenant une cinquantaine d’organismes, établissements publics et services techniques de l’Etat, disposant d’une expertise sur les enjeux de développement durable et d’aménagement. En tant que déléguée interministérielle, Laurence Monnoyer-Smith a coordonné la mise en œuvre en France de l’Agenda 2030 et des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD).

Professeure en Sciences de l’Information et de la Communication, Laurence Monnoyer-Smith est spécialiste de communication scientifique et a dirigé plusieurs thèses portant sur la participation citoyenne dans le processus de décision en matière environnementale. Responsable des enseignements à l’Université de Technologie de Compiègne, elle en a dirigé le Laboratoire Costech, spécialisé en sciences cognitives et en sciences de l’information et de la communication.

Le climat et la lutte contre le changement climatique comptent parmi les enjeux majeurs du 21ème siècle. Dans le cadre du One Planet Summit organisé par la France, le CNES a proposé la création d’un Space Climate Observatory (SCO) qui consiste à fédérer au niveau mondial, les ressources des agences spatiales, des agences météorologiques et des organismes de recherche afin de mieux mesurer et visualiser les impacts du changement climatique et d’offrir aux décideurs des outils d’analyse et d’action. Au-delà du SCO, le CNES est investi dans de nombreux projets spatiaux destinés à l’étude du système Terre.

Dans ce contexte, la Conseillère Climat et Environnement aura notamment pour mission de :

· Conseiller le CNES sur ses orientations programmatiques en matière de climat et d’environnement et coordonner l’ensemble de son action liée à ces activités,

· Développer l’action du CNES pour limiter son impact environnemental ainsi que ses actions pour l’écoconception des systèmes spatiaux,

· Faire connaître le CNES dans ses capacités de lutte contre le changement climatique, notamment via le Space Climate Observatory (SCO).

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!