previous arrow
next arrow
Slider

L’avion est un moyen de transport rapide pour gens peu pressés… Checked

L'avion est un moyen de transport rapide pour gens peu pressés

Une journée passée au sol pour les 61 participants du Rallye Toulouse Saint-Louis qui ont enfin gagné Tan-Tan pour une nuit magique dans le désert!

La 9ème étape qui devait conduire le Rallye de Dakhla à Tan-Tan a été annulée pour cause de mauvaise météo. Les avions sont resté cloués au sol toute la journée de lundi sous des brumes marines denses qui ne se sont jamais vraiment dissipées. Le groupe du Rallye a dû rebrousser chemin à l’hôtel. Une conférence sur l’histoire des LAL et Aéropostale a été donnée par Jean Claude Nivet, suivie du diner et de la projection du film sur le voyage du Bréguet XIV F-POST reliant Toulouse à Cap Juby en 2010. Malgré ce contretemps l’ensemble des participants conserve sa bonne humeur.

Le lendemain au lever du jour, la brume humide venue de la mer poussée par le vent de nord recouvre intégralement la péninsule de Dakhla. Pourrons-nous enfin quitter l’ancienne Villa Cisneros ? Même les plus confiants commencent à douter. Les prévisions pour la journée sont incertaines et Denis, notre routeur Météo France, n’est guère optimiste. Seule option, se tenir prêt au départ à la première amélioration de visibilité. Les pleins sont faits, les vols sont préparés, l’ordre de mise en route des avions est arrêté… Les yeux sont tournés vers le ciel… qui reste désespérément gris!

10H00 : une petite trouée de bleu apparaît au dessus de la piste, le soleil ne tarde pas à réchauffer le sol et tout le monde espère que dans la bataille entre les brumes marines et l’astre solaire, c’est le second qui l’emportera. Il faudra encore attendre une heure pour que les contrôleurs militaires de Dakhla donnent la clairance pour le départ. Pas une minute à perdre car l’éclaircie peut être de courte durée. Aussitôt les équipages se précipitent. Mise en route, roulage, alignement et décollage s’enchainent à bon rythme avec la complicité des contrôleurs qui ont bien compris l’urgence. En une heure, tous les appareils ont quitté le sol, les plus endurants visant directement Tan-Tan, les autres Laayoune où ils avitailleront rapidement. En arrivant à destination, nous apprendrons que l’éclaircie n’a duré que peu de temps et que la piste s’est de nouveau couverte de brume sitôt notre départ.

La nuit passée au calme du Ksar de Tafnidilt est la bienvenue. Cet hôtel construit face au fort du même nom est un lieu exceptionnel qui domine le désert. Tous les participants du Rallye aiment à s’y retrouver autour d’un verre de thé et des anecdotes sur l’histoire de Pionniers que nous a préparés Jean-Claude Nivet

Sauf nouveau contretemps, le Rallye prévoit toujours une arrivée vendredi soir à Toulouse mais devra pour cela rattraper la journée perdue en sautant une étape sur l’Espagne.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!