Création d’une joint-venture en Chine

aeromar-signs-atr-turboprop-onvestissement et innovation aeronautique

Le Groupe Institut de Soudure annonce la création d’une joint-venture en Chine pour accompagner son développement international

 

Sylvain de Lescazes, président du Groupe Institut de Soudure et Liu Wei, président de GTEC ont signé aujourd’hui à Shenzhen en Chine un accord de coentreprise afin de proposer aux industriels chinois mais également aux filiales chinoises d’entreprises industrielles françaises une gamme complète de services, des contrôles non destructifs à l’expertise, en passant par l’inspection, l’assistance technique et la formation professionnelle. Un laboratoire d’essais matériaux viendra élargir dans le courant de l’année 2016 la palette des services en permettant d’offrir aux clients des activités de contrôles destructifs. La coentreprise, Institut de Soudure Shenzhen Technology, fournira ses services particulièrement dans les secteurs de l’énergie, de l’aéronautique et des transports sur des marchés très dynamiques. Le marché industriel chinois, déjà 1er marché mondial, reste en plein essor et représente un fort potentiel, notamment dans le secteur de l’énergie.
Le Groupe Institut de Soudure apporte son expertise et son savoir-faire plus que centenaire dans le domaine du soudage et des contrôles associés. Avec plus de 8 000 clients, le Groupe apporte également une très grande expérience des attentes clients et une combinaison rare d’une offre complète dans les domaines du service, de la recherche et de l’enseignement. GTEC apporte sa connaissance du marché chinois de l’énergie, de son environnement, du réseau industriel ainsi qu’un personnel formé et qualifié, soutenu par le laboratoire de recherche de la prestigieuse université de Tsinghua.
La coentreprise ouvre aussi la possibilité pour le Groupe Institut de Soudure d’accompagner ses clients européens dans leur développement sur le marché chinois, notamment dans le secteur de l’énergie et d’apporter aux électriciens chinois l’expertise et le savoir-faire du Groupe acquis sur le parc français. Elle crée également des opportunités pour le Groupe Institut de soudure d’accompagner ses clients chinois à l’international en étant un de leurs partenaires de référence dans leur développement en Europe, en Afrique et en Asie.
Pour Sylvain de Lescazes, « le Groupe Institut de Soudure confirme ainsi sa stratégie de diversification et d’internationalisation engagée depuis plusieurs années. Si le secteur « Oil & Gas » reste très important, le Groupe continue à accroitre significativement, tant en France qu’à l’international, son activité sur d’autres marchés comme le nucléaire ou l’aéronautique ».
Pour GTEC, cette coopération lui ouvre des perspectives de développement beaucoup plus rapides en s’appuyant sur l’expertise et les compétences du Groupe Institut de Soudure.

 

Be the first to comment on "Création d’une joint-venture en Chine"

Leave a comment

Your email address will not be published.