previous arrow
next arrow
Slider

Le premier vol pour l’A330neo d’Aircalin

Le premier vol pour l'A330neo d'Aircalin

Paris, le 17 juillet 2019 – Le premier des deux appareils long-courriers A330neo commandés par Aircalin, immatriculé F-ONEO, a réalisé son premier vol à Toulouse, hier, mardi 16 juillet 2019.

Ce 1er vol était destiné à contrôler tous les systèmes de l’appareil avant sa mise en opération.

Lors de ce vol, l’équipage a effectué une série de tests permettant le contrôle :

  • général de l’avion,
  • des commandes de vol,
  • des systèmes avioniques,
  • des performances moteurs,
  • du comportement de l’avion : ses performances en croisière, à basse vitesse, en haute altitude et vitesse maximale ainsi qu’en approche,
  • de tous les systèmes cabine (galley, IFE, équipements d’urgence, etc.)

À bord, la configuration cabine a été entièrement conçue pour offrir une nouvelle expérience aux passagers. Les classes de voyage ont été revisitées, inspirées des couleurs et des ambiances de la Nouvelle-Calédonie. Le littoral en Classe Affaires Hibiscus, le végétal en Classe Premium Economy, lagon et tradition en Classe Economy.

Pour Aircalin, l’intégration cette année de ces deux nouveaux appareils A330neo est une étape importante pour l’avenir de la compagnie et la desserte aérienne internationale de la Nouvelle-Calédonie. Elle répond aux ambitions de développement économique et touristique de la Nouvelle-Calédonie.

À propos d’Aircalin

Aircalin est la compagnie aérienne internationale de la Nouvelle-Calédonie basée à l’aéroport de Nouméa-La Tontouta. Elle opère actuellement une flotte de 2 A330-200, 2 A320-200 et 2 Twin-Otter DHC6. Elle accueille en juillet 2019 son 1er A330neo et un second en septembre puis 2 A320neo en 2020 et 2021. Appareils de nouvelle génération, ils permettront à la compagnie de proposer des services à la pointe de la technologie tout en réduisant son impact environnemental. Aircalin dessert actuellement 11 destinations au départ de Nouméa : Sydney, Brisbane, Melbourne, Auckland, Nandi, Port-Vila, Wallis, Futuna, Osaka et Tokyo. Forte d’accords de partage de codes et d’accords commerciaux elle permet de relier Nouméa à plus de 100 destinations dans le monde.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!