Le leader français du drone Delair-Tech survole la planète

spatial

 

Toulouse, le 22 novembre 2016/

Quelle réussite ! En seulement 6 ans et au terme de l’année 2016, Delair-Tech affiche une santé insolente et des perspectives de développement infinies.

La société conceptrice de drones professionnels et spécialiste du traitement et de l’analyse d’images poursuit avec brio ses 3 objectifs : asseoir son leadership mondial en matière de technologie du drone, accélérer son développement commercial à l’international et développer les services.

Ses clients ont de plus en plus besoin d’analyses et ne veulent pas systématiquement acheter de drones. Ceux-ci préfèrent profiter de la technologie et acheter ou analyser des données. Ainsi, Delair-Tech a développé pour chaque métier des outils spécifiques du traitement d’images. Parmi les plus importants, la gestion de lignes électriques, la surveillance et l’analyse de terres agricoles, de mines et carrières, ou de constructions.

L’activité du traitement d’images est en forte croissance chez Delair-Tech qui se déploie dans de nombreuses filières et de nombreux pays.

Très impliquée aussi dans la recherche et l’innovation, la société a mis en place un dispositif de recherche et développement pour étudier des projets expérimentaux de drones hybrides utilisant l’énergie solaire et l’énergie électrique pour collecter les données.

Delair-Tech s’est installée aussi dans les programmes de défense. Présente au salon Eurosatory, la société y a annoncé un partenariat technologique et commercial avec le groupe ECA visant à développer une offre militaire dédiée avec un mini drone tactique.

Les problèmes qui pourraient se poser au constructeur de drones concernent surtout les règlementations aériennes ou celles de l’exploitation de données. Mais Delair-Tech s’appuie dans son service juridique, sur des experts de l’espace aérien, au sein d’un département Airworthiness ainsi que sur les services de juristes spécialistes du big data.

Delair-Tech compte actuellement 100 personnes, sa croissance organique et externe est très importante. Elle poursuit toujours ses recrutements, ayant besoin de renforcer ses bureaux d’études et son service commercial et marketing.

En 2015, Delair-Tech annonçait 2 millions d’euros de chiffre d’affaires, chiffre qui a doublé chaque année depuis sa création en 2011. Michael de Lagarde, co-fondateur et Président de la société prévoit pour 2016 une tendance du même ordre et indique que ces bons résultats et la force de la société résultent de sa capacité à maîtriser la chaîne du début à la fin, de la conception aux services en passant par la maintenance. Michael de Lagarde souligne que peu d’entreprises similaires de ce secteur du drone et de l’analyse de données ont un spectre aussi large.

L’expert Made in France du drone professionnel peut ainsi collecter et analyser les données de tous types avec ses drones et se déploie sur le monde avec une croissance continue. Après l’ouverture récente d’une antenne à Los Angeles cet été, ce champion français est à Singapour depuis une semaine en vue d’en ouvrir une autre pour 2017 et compte en faire de même en Chine.

Nadia Didelot pour AeroMorning