previous arrow
next arrow
Slider

Les partenariats internationaux du CNES, un outil majeur au service de la diplomatie économique

actualite-news-aeronautiques-spatiales

Lundi 13 mai 2019, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a ouvert le Séminaire des Affaires Internationales qui s’est tenu au Siège de l’établissement. Ce moment, à destination notamment des industriels français du secteur spatial, a pour vocation de présenter un panorama des activités spatiales dans le monde et l’état de la coopération du CNES avec ses partenaires internationaux. Géopolitique de l’espace, stratégie internationale du CNES, coopérations historiques et émergentes, telles sont les différentes thématiques qui vont rythmer la journée.

Les activités internationales du CNES irriguent l’ensemble de l’écosystème spatial français. Ceci est d’autant plus essentiel que l’activité du CNES s’inscrit dans un contexte mondial très évolutif avec la multiplication du nombre d’acteurs, institutionnels et commerciaux, rendue possible par la diminution du coût d’accès à l’espace et par l’effet multiplicateur des applications spatiales pour les politiques publiques. L’émergence du NewSpace permet également de faire plus, plus vite, moins cher, ce qui participe aussi à cette évolution rapide du secteur.

Dans un tel contexte, les partenariats internationaux du CNES sont autant d’axes majeurs d’adaptation au nouveau monde spatial. Ils permettent au CNES de rester au centre du jeu spatial mondial :

. En menant à bien des projets ambitieux, notamment sur le plan scientifique, qu’il n’aurait pu lancer seul, par exemple la coopération en altimétrie océanique avec les Etats-Unis ou encore les nombreuses missions martiennes dans lesquelles le CNES est investi.

. En faisant rayonner l’excellence du CNES dans le monde entier ainsi que le savoir-faire des industriels français.

. En mettant en lumière au sein du paysage spatial français, par effet miroir, les grands succès dans lesquels il est impliqué.

A la confluence du nouveau panorama international et des priorités programmatiques du CNES, se distinguent deux types de partenaires internationaux et trois axes de coopération principaux. Le CNES est investi dans des coopérations historiques et structurantes avec de grands acteurs spatiaux – Etats-Unis, Chine, Russie, Inde, Japon ou encore Allemagne – mais aussi avec de nouveaux entrants ayant pour ambition d’utiliser le spatial pour irriguer leurs sociétés et leurs économies en profondeur. Les Emirats Arabes Unis, Singapour, le Maroc, le Vietnam ou encore Israël, permettent au CNES d’être un partenaire privilégié de ces développements. Ces deux types de partenaires permettent de donner une résonance formidable à trois priorités pour le spatial français, le climat, l’exploration et l’innovation.

En ouverture de ce séminaire, Jean-Yves Le Gall a déclaré : « La réussite des activités internationales du CNES est l’affaire de tous. Les succès collectifs reposent sur la complémentarité des rôles de chacun : directions internes, laboratoires de recherche, pôles de compétitivité, industriels et organes gouvernementaux. C’est en étant uni que l’ensemble de ces acteurs nous permettront de continuer de porter haut les couleurs de l’espace français. »

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!