L’ESA et l’industrie spatiale européenne lancent l’initiative « Satellite for 5G

actualite-news-aeronautiques-spatiales
Paris, 21 June 2017

L'ESA et l'industrie spatiale européenne lancent l'initiative « Satellite for 5G » 

L'ESA et 16 grands industriels du secteur satellitaire ont signé aujourd'hui, dans le cadre du Salon international de l'aéronautique et de l'espace de Paris-Le Bourget, une déclaration commune sur leur collaboration dans le cadre d'une nouvelle initiative de l'ESA baptisée « Satellite for 5G ». 


L'ESA et l'industrie spatiale européenne ont en effet décidé de conjuguer leurs efforts pour renforcer et démontrer la valeur ajoutée des satellites dans le domaine des télécommunications 5G. Dans le cadre de cette initiative, qui s'étendra sur au moins deux ans (2018-2020), l'Agence et l'industrie vont collaborer dans les domaines suivants :
 
- Expérimentations de services 5G, capacités satellitaires comprises, axées sur certains secteurs cibles des télécommunications 5G, qualifiés de « secteurs verticaux », comme les transports, les médias et les loisirs, ou encore la sécurité publique ; 
- Activités transversales portant sur le développement d'applications, la normalisation, la gestion des ressources, la démonstration de l'interopérabilité et les technologies de soutien ; 
- Activités de sensibilisation. 

Les signataires se sont donné jusqu'à la fin de l'année pour définir les contours précis des projets expérimentaux et des actions transversales. 

Ce projet s'inscrit dans le droit fil et tire parti des initiatives en cours de la Commission européenne (CE) sur la 5G, et il se veut complémentaire d'autres initiatives de dimension nationale, européenne ou internationale. Les signataires de  la déclaration commune plaident en faveur d'une plus grande convergence des efforts déployés par l'industrie et les institutions européennes dans le domaine des télécommunications 5G, un message qui sera également relayé lors de la conférence que l'ESA et l'Institut européen de politique spatiale organisent les 27 et 28 juin 2017 sur le thème « L'espace et les satellites au service de la 5G : transport européen et mobilité connectée ». 

Voir : https://artes.esa.int/space-and-satcom-5g 

La déclaration commune a été signée par Magali Vaissière, directeur des télécommunications et des applications intégrées à l'ESA , et les représentants de 16 fabricants, opérateurs de satellites et fournisseurs de services satellitaires. La signature a eu lieu au Salon international de l'aéronautique et de l'espace de Paris-Le Bourget, en présence de Jan Woerner, Directeur général de l'ESA.

« La 5G offre à notre industrie spatiale une formidable occasion de faire en sorte que l'espace et les satellites fassent partie intégrante de la prochaine génération de réseaux et services de télécommunications. La déclaration commune qui vient d'être signée démontre que nos grands industriels sont prêts à unir leurs forces pour servir cette ambition. L'ESA va définir un cadre destiné à appuyer l'industrie ainsi qu'à renforcer le soutien institutionnel en Europe et à le coordonner plus étroitement, notamment avec la CE », a déclaré Mme Vaissière. 


À propos de l'Agence spatiale européenne

L'Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d'accès de l'Europe à l'espace.

L'ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à œuvrer au développement des capacités spatiales de l'Europe en veillant à ce que les investissements dans le secteur spatial bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L'ESA compte vingt-deux États membres : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Danemark, l'Espagne, l'Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. La Slovénie a le statut de membre associé.

En outre, l'ESA a mis en place une coopération officielle avec six États membres de l'UE. Le Canada participe par ailleurs à certains programmes de l'ESA au titre d'un accord de coopération.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l'ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel. Elle coopère en particulier avec l'UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus ainsi qu'avec EUMETSAT pour le développement de missions météorologiques.
Grâce aux lanceurs, aux satellites et aux moyens sol développés par l'ESA, l'Europe joue un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.


Aujourd'hui, l'ESA développe et place en orbite des satellites d'observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d'astronomie, expédie des sondes jusqu'aux confins du Système solaire et participe à l'exploration humaine de l'espace. L'ESA mène également un vaste programme d'applications couvrant le développement de services dans le domaine de l'observation de la Terre, de la navigation et des télécommunications.

Pour en savoir plus sur l'ESA : www.esa.int
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!