MBDA en 2016 : perspectives solides et accélération des embauches

mbda-2016-aeromorning.comMBDA en 2016 : perspectives solides et accélération des embauches

MBDA a connu en 2015 un niveau de commandes historique à 5,2 Md€, grâce notamment aux contrats Rafale et FREMM signés en Égypte et au Qatar. Les prises de commandes à l’exportation ont atteint le niveau exceptionnel de 3,6 Md€ et ont dépassé les prises de commandes domestiques de manière substantielle pour la quatrième année consécutive. Le chiffre d’affaires s’est redressé de manière significative en 2015 à 2,9 Md€, après avoir atteint un point bas à 2,4 Md€ en 2014, sous l’effet de la pression que connaissent les budgets de défense des États européens.
Avec un « book-to-bill » largement supérieur à un pour la troisième année consécutive, MBDA a renforcé son carnet de commande qui a atteint 15,1 Md€ au 31 décembre dernier, soit cinq années d’activité, et jouit de solides perspectives de croissance jusqu’à la fin de la décennie. Un vaste plan de recrutement a donc été entrepris pour faire face à la montée en puissance des activités. Le groupe prévoit d’embaucher en 2016 un millier de personnes, principalement en France et en Grande-Bretagne.
« Année après année, MBDA se renforce à l’exportation, ce qui lui permet de retrouver aujourd’hui une dynamique de croissance après avoir ressenti les effets des réductions budgétaires sur ses marchés domestiques européens », a déclaré Antoine Bouvier, CEO de MBDA. « Cette dynamique va permettre de consolider l’entreprise et de garantir son statut d’acteur global dans les missiles, à un moment où la concurrence sur le marché international est de plus en plus vive. C’est le cœur de la stratégie de MBDA depuis 2001 : mettre en commun les moyens des nations européennes pour maintenir une taille critique au niveau mondial et une avance technologique, afin que leurs forces armées profitent de capacités opérationnelles au meilleur niveau et d’une autonomie d’action, mais aussi pour que tout notre secteur économique bénéficie des retombées en termes d’innovation. »
Sur le plan de la coopération et de l’intégration industrielle, l’année 2015 a été marquée par une nouvelle étape de la stratégie One MBDA avec les premières réalisations des Centre d’Excellence spécialisés au profit de programmes français et britanniques et la signature d’un accord entre les deux gouvernements. Fin décembre, la France a notifié le contrat de réalisation du missile antimissile Aster Block 1 NT et devrait être rejointe cette année par l’Italie pour poursuivre cette coopération développée avec succès depuis plusieurs décennies et qui a donné à l’Europe sa première capacité autonome de défense contre les missiles balistiques. Enfin, le 3 mars dernier, le sommet franco-britannique d’Amiens a confirmé la décision de lancer une phase de conception commune pour le futur programme FC/ASW (Future Cruise/Anti Ship Weapon) de missile de croisière et antinavire.
2015 a également permis d’élargir l’accès des missiles aéroportés de MBDA aux avions de combat européens. Ainsi, le missile de supériorité aérienne Meteor a achevé ses essais d’intégration sur Gripen et doit entrer en service opérationnel dans la force aérienne suédoise cette année, tandis que son intégration sur Rafale et Typhoon se poursuit. L’intégration du Brimstone au Typhoon a démarré en 2015, ce qui fait de ce missile le quatrième de la gamme MBDA après l’ASRAAM, le Meteor et le Storm Shadow, à pouvoir être proposé aux clients de cet avion de combat européen. Le segment du combat terrestre a également été marqué par la réussite en 2015 des différents tirs de développement du MMP, ouvrant la voie aux essais de qualification en ce début d’année 2016, pour des livraisons prévues en 2017, conformément aux attentes de l’armée de terre français.