Slider

Remise du Prix Janssen 2018 (Prix international d’astronomie)

indigo-atr

 La Société astronomique de France (SAF) va décerner le 13 décembre 2018 le prestigieux prix international d’astronomie, le Prix Jules-Janssen à Alessandro Morbidelli (Italie – 2018). La cérémonie aura lieu dans la salle Cassini de l’Observatoire de Paris. La remise de la médaille sera faite par Madame Teresa Lago, Secrétaire Générale de l’Union Astronomique Internationale.

Alessandro Morbidelli, de nationalité Italienne, est Directeur de recherches au CNRS (au Laboratoire Lagrange de l’Observatoire de la Côte d’Azur à Nice). Il a obtenu un doctorat en mathématique en Belgique en 1991. Il s’intéresse à la formation et à la dynamique des systèmes planétaires. Après avoir modélisé le transport des astéroïdes géocroiseurs et des météoroïdes de la ceinture principale vers la Terre, il a étudié la formation des planètes telluriques, avec le premier modèle expliquant quantitativement l’origine de l’eau terrestre. Avec plusieurs collègues il a développé le « modèle de Nice », qui reconstruit la structure du Système solaire externe par le biais d’une phase d’instabilité dynamique des planètes géantes. De plus, il a montré que la présence de super-Terres proches de l’étoile centrale devrait être anti-corrélée avec la formation des planètes géantes. Il est aussi actif dans la communication vers le public, par le biais de conférences et la collaboration avec les journalistes scientifiques de magazines et quotidiens français ou étrangers. Il est intervenu dans les documentaires « birth of the Oceans » du National Geographics,  « Océans, les derniers mystères de la Lune » de Thalassa (France Télévision) et « Origin of Uranus and Neptune » de la NHK japonaise. Il a été aussi membre du comité scientifique de l’exposition « météorites » qui va prochainement se terminer au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris.

Le célèbre astronome Jules Janssen (1824-1907), président de la SAF entre 1895 et 1897, a créé par testament un certain nombre de prix parmi lesquels – le plus connu – est celui que décerne chaque année, depuis 1897, la Société astronomique de France. Ce prix est alternativement attribué à un astronome français et à un astronome étranger pour la valeur internationale de ses travaux scientifiques ainsi que pour sa contribution à la large diffusion des sciences de l’Univers. Parmi les lauréats du prix, citons notamment : Percival Lowell (1904), Max Wolf (1912), Robert Esnault-Pelterie (1930), Albert Einstein (1931), André Danjon (1950), Evry Schatzman (1973), Audouin Dollfus (1993), Michel Mayor (1998), Jean-Paul Zahn (2003), Françoise Combes (2017).

Fondée par Camille Flammarion, la Société astronomique de France a fêté en 2017 ses 130 ans d’existence. Réunissant astronomes professionnels et amateurs depuis son origine, la SAF tient une place incontournable dans l’histoire de la diffusion au plus grand nombre de ce que l’on appelle aujourd’hui les sciences de l’Univers.

SOURCE : Société astronomique de France

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!