previous arrow
next arrow
Slider

Simulation de vie sur Mars : JOUR 3

experiences-scientifiques-mars

Depuis samedi dernier, 6 étudiants français de l’ISAE-SUPAERO, sélectionnés par l’association américaine « Mars Society », ont débuté leur mission de confinement à bord d’un habitacle situé dans le désert de l’Utah. Leur mission : développer les connaissances scientifiques pour l’exploration humaine de Mars.
Nous vous partagerons tout au long de la mission le journal de bord de nos apprentis astronautes, transmis par le “journaliste de l’équipage”.
Sol 2
« La vie en rouge »
Au moment où mon pied a touché le sol martien et où mes yeux se sont levés vers le ciel, le temps s’est figé devant moi. Il y a de ces lieux incroyables qui lorsqu’on leur fait face, mettent notre imagination à rude épreuve, tant ils sont captivants par leurs formes, leurs reliefs, leurs couleurs. C’est le cas du désert martien dans lequel nous vivons depuis maintenant 3 jours et que j’ai pu admirer ce matin. Devant ce théâtre merveilleux, j’enviais le talent de Picasso, de Monet, ou de Turner pour capturer cet instant, ce ciel, ce paysage dont seul un tableau peut rendre toute la majesté.
Mais cette sortie avait tout d’abord un rôle scientifique : installer le LOAC, compteur d’aérosol, ainsi que la station météo qui l’accompagne. Armés d’outils, nous nous attelons à la pose des pieds, à la mise à niveau de la station et à l’alimentation du LOAC. C’était donc ma première EVA (sortie extravéhiculaire), accompagné de Cerise, Gaspard et Jérémy, à bord des rovers Curiosity et Opportunity (moyens de transport de l’équipage pour les sorties hors de la station). Et dire qu’il y a quelques temps, en 2018, ces derniers étaient encore les deux seuls « êtres » actifs à fouler le sol martien.
Au retour, Aurélien, HabCom du jour nous a aidé à patienter dans le sas avec un fond musical, La Vie en Rose d’Edith Piaf. Il m’est alors venu en tête tout naturellement le nom que j’allais donner à cette journée : La Vie en Rouge.
Encore submergés par la concentration et la rigueur que demandait l’EVA, nous pénétrons dans le Hab (centre de la station). La grande surprise à notre retour était de voir une pâte à pizza en train de gonfler, préparée par Aurélien. Tandis que Norbert nous apportait sa récolte du jour, du basilic, du persil et de la sauge, afin d’apporter de la fraîcheur à notre repas. Nous avons partagé deux pizzas que nous avons nommées Verde et Roja. Aurélien et Norbert prennent logiquement la tête du classement des repas martiens.
Quant à l’après midi, elle était la première d’une routine qui durera tout au long de la mission avec les deux expériences de facteurs humains que sont la réalité virtuelle et le pilotage de rovers.
Le Soleil se couche sur Mars, donnant ses dernières couleurs au paysage, avant de le plonger dans l’obscurité et de laisser les étoiles l’illuminer. Je jette un dernier regard vers l’horizon, immortalisant ce moment à tout jamais, aujourd’hui, j’ai marché sur Mars.
A très bientôt pour la suite des expériences scientifiques menées par l’équipage.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!