previous arrow
next arrow
Slider

Tendances voyage : Visit The USA révèle ses prédictions pour 2020

Tendances voyage : Visit The USA révèle ses prédictions pour 2020

Paris, France, le 28 novembre – Notre façon de voyager continue d’évoluer au fil des années, ainsi que nos choix de vie qui ont un impact sur la manière dont nous profitons de nos vacances.

En attendant 2020, Visit The USA met en lumière 8 tendances qui reflètent les comportements et les dernières attentes des voyageurs. Il s’agit notamment de nouveaux types de voyage comme ceux encourageant à la découverte de soi ou proposant de retrouver ses racines.

On note aussi pour les voyageurs une hausse de la recherche de bien-être à l’étranger, avec une augmentation des randonnées pour les millennials mais également un attrait croissant porté sur les quartiers moins fréquentés et les destinations alternatives, connues sous le nom de  » sous-tourisme « .

Ce ne sont là que quelques-unes des tendances qui façonneront notre façon de voyager aux États-Unis en 2020. Ci-dessous la suite pour découvrir 8 prédictions de tendance de voyage de Visit The USA.

Le sous-tourisme, l’antidote au surtourisme

Les voyageurs sont de plus en plus conscients du surtourisme et choisissent de plus en plus des alternatives de destination moins visitées, ce qui engendre ainsi une meilleure expérience de voyage, aussi bien pour les locaux que pour les visiteurs.

À l’échelle locale par exemple, cela va se traduire par l’exploration de quartiers et arrondissements en vogue dans des villes populaires comme Miami et San Francisco par exemple. Les destinations émergentes telles que Baltimore, Buffalo et Detroit deviennent de plus en plus populaires, en particulier auprès des millennials et de la génération Z davantage conscients des effets néfastes du surtourisme.

Voyages plus longs, séjours hybrides « travail-loisirs » et tourisme de bien-être

Le monde du travail évolue rapidement : avec des horaires de travail de plus en plus flexibles, des politiques de congés annuels « illimités » et une augmentation du nombre de propriétaires d’entreprises indépendantes et de freelances.

Morgan Stanley prévoit que plus de la moitié des travailleurs américains sera en freelance d’ici 2027 (contre 35% en 2018), et cette augmentation du travail freelance est également observée au Royaume-Uni et en Europe. Comme les frontières entre le travail et les voyages s’estompent progressivement, il y a davantage d’occasions de prévoir des vacances plus longues.

Par ailleurs, les voyages d’affaires traditionnels sont de plus en plus holistiques avec une recherche plus forte d’activités liées à la santé et au bien-être lors d’un voyage à l’étranger.

Le marché du bien-être représente aujourd’hui plus d’un milliard de dollars aux États-Unis (il s’agit du marché le plus important), soulignant la popularité et l’importance du yoga, de la méditation et du  » temps libre  » dans la vie quotidienne et lors de voyages à l’étranger. Cela se reflète dans l’augmentation considérable de ce type de prestations dans les destinations américaines – qu’il s’agisse de retraite de surf méditatif à Hawaii, de yoga avec des chèvres en Oregon, ou de « bains de forêt » en Californie. Les voyages qui prennent en compte le bien-être psychologique continueront de jouer un rôle clé dans les séjours en 2020 et au-delà.

De grandes aventures pour la découverte de soi

La combinaison d’un certain nombre de tendances fondées sur les voyages responsables, le bien-être psychologique et la flexibilité au travail a créé un mouvement plus général vers des voyages qui incitent à la découverte de soi, en particulier au milieu de grands espaces.

Qu’il s’agisse d’une randonnée de plusieurs jours sur le sentier des Appalaches, d’une quinzaine de jours dans la nature sauvage de l’Alaska ou d’un séjour coupé du monde dans l’Utah, chacun est à la recherche de voyages transformateurs intégrant également un aspect socioculturel positif. L’apprentissage des communautés autochtones et des modes de vie ancestrales sont des moyens de parvenir à une grande compréhension de notre place dans le monde, tandis que les milieux naturels offrent un environnement idéal pour élargir nos esprits.

La randonnée et les millennials

L’année dernière, WGSN, le premier service de veille de tendances dans le monde, a présagé que la randonnée remplacerait le yoga comme nouvelle tendance fitness – en particulier pour les millennials.

Sa popularité auprès des jeunes générations augmente pour de nombreuses raisons, y compris les préoccupations au sujet de la

santé, la nécessité de se détacher des technologies et d’échapper au rythme effréné de la vie.

En France, la randonnée compte de plus en plus d’adeptes. Cette nouvelle tendance va se décliner sur le tourisme, car les voyageurs recherchent la pratique de leur passe-temps en vacances. Les États-Unis, qui abritent certains des parcs nationaux et des paysages les plus spectaculaires du monde, sont la destination idéale pour cette tendance.

La croissance des hôtels de luxe à Washington D.C. et Los Angeles continue

En 2020, de nombreuses ouvertures d’hôtels de luxe auront lieu dans les grandes villes américaines, en particulier à Washington D.C. et Los Angeles. À Washington D.C. notamment, les hôtels Mob Hotel, Riggs, The James, Thompson et l’Hôtel Meringer ouvriront leurs portes – des établissements comme Generator et Citizen M ajouteront des options abordables d’hébergement à la ville. Los Angeles verra également une vague de nouvelles ouvertures, en particulier à Hollywood avec le Pendry, Godfrey, Thompson et le Tommie Hôtel. A Los Angeles, les autres ouvertures 2020 inclueront le Fairmont Century Plaza, le W Los Angeles Downtown, The Cambria Hotel Los Angeles (Downtown) et le Citizen M Los Angeles Downtown.

Les bars sans alcool à New York, un concept en plein essor

Les britanniques et les américains sont de plus en plus adeptes des soirées sans alcool. Selon une étude récente de Streetbees, aux États-Unis, 1 millénial sur 2 a réduit sa consommation d’alcool au cours de la dernière année, tandis qu’au Royaume-Uni, il y a désormais 5,4 millions de non-buveurs, soit une hausse de 3 % par rapport à 2013.

Par ailleurs, le marché mondial de la bière non alcoolisée devrait doubler pour atteindre environ 25 milliards de dollars d’ici 2024, selon le cabinet d’études Global Market Insights. Nombreux nouveaux bars et événements destinés aux non-buveurs font leur apparition aux États-Unis, avec une grande majorité située à New York. Par exemple, le Listen Bar, un bar éphémère sans alcool à l’origine ou le Getaway très récemment ouvert à Greenpoint, Brooklyn.

En tant que ville possédant plus de 10 000 bars, New York n’est qu’au début de cette étrange révolution du sans alcool qui va s’étendre dans tout le pays.

Le glamping gagne en popularité

Alors que l’offre hôtelière de luxe ne cesse de croître aux États-Unis, le glamping continue également de s’imposer comme une alternative d’hébergement pour les voyageurs à la recherche d’aventure. Le glamping a certainement gagné en popularité ces dernières années, mais en 2020, des entreprises comme Under Canvas se développeront, avec de nouveaux sites et

emplacements près de Yosemite, Sonoma, Catalina Island et Joshua Tree (dont certains seront ouverts qu’en 2021) par exemple.

Glamping Hub – un site de réservation de glamping – propose des sites aux États-Unis qui représentent 70 % de ses inscriptions. Les états les plus réservés sont la Californie, le Texas, New-York, le Colorado et l’Oregon. Pendant ce temps, les voyagistes de luxe comme Scott Dunn développent et proposent davantage d’itinéraires de glamping auprès de leurs clients, avec des voyages dans le Parc National de Zion, le Grand Canyon et Moab.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!