VA234 : pour sa 11e Mission réussie de l’année, Arianespace a mis en orbite les satellites Star One D1 et JCSAT-15

boeing-recrutements-pilotes-techniciens

Arianespace a lancé avec succès les satellites Star One D1 pour EMBRATEL Star One, et JCSAT-15 pour SKY Perfect JSAT Corporation.
Le lancement a eu lieu le 21 décembre à 17h30 (heure de Kourou) depuis le Centre Spatial Guyanais (CSG), port spatial de l’Europe.
11e et dernier lancement de l’année 2016 pour Arianespace, le 7e avec Ariane 5, VA234 signe le 76e succès d’affilée du lanceur lourd et marque son 90e lancement.
Avec cette mission au service du Brésil et du Japon, Arianespace confirme sa position de service de lancement de référence en Amérique latine et en Asie.
100% DES SATELLITES EMBRATEL Star One MIS EN ORBITE PAR ARIANESPACE
Après Star One C4 lancé en Juillet 2015, Star One D1 est le 11e satellite mis en orbite par Arianespace pour le compte d’Embratel Star One, opérateur régional le plus important à proposer des services par satellites en Amérique latine.
Star One D1, premier satellite de la 4e génération de satellites de l’opérateur brésilien, fournira des services de télécommunication à haut débit, des accès à Internet et autres applications digitales, pour l’Amérique latine, l’Amérique centrale et la zone des Caraïbes.
Star One D1 est à ce jour le plus grand satellite construit pour Embratel Star One.

Arianespace et Embratel Star One collaborent avec succès depuis 30 ans.
100% des satellites d’Embratel Star One ont été lancés par Arianespace.

ARIANESPACE AU SERVICE DE SKY Perfect JSAT ET PARTENAIRE DE REFERENCE DES OPERATEURS JAPONAIS
Après le lancement de JCSAT-13 en mai 2012, JCSAT-15 est le 19e satellite confié par l’opérateur japonais SKY Perfect JSAT à Arianespace.
Avec sa flotte de 17 satellites, SKY Perfect JSAT est le principal opérateur satellitaire commercial d’Asie. Il fournit des services de communications par satellite et de diffusion de programmes télévisés payants. SKY Perfect JSAT propose une vaste offre de divertissement au travers de sa plateforme SKY PerfecTV! qui, avec ses 3 millions d’abonnés, est la plus importante du Japon.
JCSAT-15 fournira des services de communications pour le Japon, tels que des services de distribution vidéo, de transferts de DATA, ainsi que des applications pour les communications maritimes et aéronautiques sur la zone de l’Océanie et l’Océan Indien.
Présent depuis 30 ans au Japon, Arianespace a lancé 28 satellites pour les opérateurs de ce pays. Deux satellites japonais supplémentaires figurent dans son carnet de commandes.

Arianespace fête ses 30 ans de présence au Japon depuis l’ouverture du bureau de Tokyo en 1986.
Depuis 1989, Arianespace a lancé en moyenne un satellite japonais par an.
Arianespace détient plus de 70% des parts sur le marché japonais des lancements de satellites GEO ouverts à la compétition.

40% DES SATELLITES LANCES EN 2016 PAR ARIANESPACE ONT ETE FABRIQUES PAR SSL
VA234 est la 2e mission d’Arianespace de l’année emportant deux satellites SSL à bord d’une Ariane 5, après VA230 en juin dernier. Les deux satellites ont été construits dans l’usine de Palo Alto (Californie, Etats-Unis) à partir d’une plateforme SSL 1300 parfaitement adaptée à la gamme de lanceurs d’Arianespace, permettant une gestion optimisée lors des campagnes de lancement en Guyane.
Depuis le 19 octobre 1983, date du lancement d’Intelsat 5F.7, Arianespace et SSL ont développé une collaboration fructueuse : Star One D1 et JCSAT-15 sont ainsi les 62e et 63e satellites SSL lancés par Arianespace.
Pour la seule année 2016, Arianespace a lancé avec succès 11 satellites SSL : EUTELSAT 65 West A, EchoStar 18, BRISat, Intelsat 36, 4 SKYSAT, Sky Muster II, Star One D1 et JCSAT-15.
Deux autres satellites SSL (Azerspace-2/Intelsat-38, BSAT-4a) seront lancés prochainement par Arianespace.
UNE ANNEE OPERATIONNELLE 2016 FAITE DE NOUVEAUX SUCCES AVEC 27 SATELLITES MIS EN ORBITE
Avec ce dernier lancement de l’année 2016, Arianespace maintient une cadence opérationnelle soutenue avec 11 lancements réussis de sa gamme de lanceurs : 7 Ariane 5, 2 Soyuz et 2 Vega.
Arianespace atteint un nouveau record avec la mise en orbite de 27 satellites (le dernier record était de 25 satel-lites en 2012), représentant une masse totale injectée en orbite de 61,4 tonnes, dont 52,4 tonnes pour la seule orbite géostationnaire.
Arianespace aura lancé en 2016 des satellites de toutes masses (de 3 kg à 6,5 tonnes), vers toutes les orbites et pour de nombreuses applications :
– 10 satellites géostationnaires de télécommunication,
– 7 satellites d’observation de la Terre,
– 6 satellites de navigation,
– 3 nanosatellites à vocation éducative,
– 1 satellite scientifique.
Quelques instants après l’annonce de l’injection en orbite des deux satellites, Stéphane Israël, Président Directeur Général d’Arianespace, a déclaré : « Pour ce septième succès de l’année avec Ariane 5, le 76e consécutif de notre lanceur lourd, Arianespace est fière d’apporter à ses clients brésiliens et japonais l’excellence de ses services de lancement. La confiance renouvelée de l’opérateur brésilien Embratel Star One, dont nous avons lancé l’intégralité des satellites depuis 1985, ainsi que celle de l’opérateur japonais Sky Perfect JSAT, qui nous a confié aujourd’hui son 19e satellite, nous honore. Merci également à notre partenaire de longue date SSL, qui pour la deuxième fois cette année, a construit les deux satellites mis à bord d’un même lanceur Ariane 5.
Félicitations à tous les partenaires de ce 90e lancement d’Ariane 5 : Airbus Safran Launchers et toute l’industrie européenne des lanceurs pour la fiabilité et la disponibilité exceptionnelles d’Ariane 5 ; l’ESA, soutien indéfectible du programme Ariane ; le CNES/CSG, nos industriels sol et l’ensemble de salariés de la base, toujours mobilisés à nos côtés pour de nouveaux succès. Et bravo aux équipes d’Arianespace pour la réussite de ce 11e et dernier lancement de l’année 2016 ! Cap à présent vers 2017, au service de nos clients ».

Le satellite Star One D1
Le satellite Star One D1 a été construit par SSL (Space Systems/Loral) à partir d’une plate-forme 1300, dans l’usine de Palo Alto (Californie).
La masse au décollage est de 6 433 kg et sa durée de vie est de plus de 15 ans. Il fournira depuis sa position orbitale à 84° Ouest, 70 répéteurs en bandes Ka, C et KU.
Il couvrira le Brésil, l’Ouest de l’Amérique latine, le Mexique, l’Amérique centrale et la région des Caraïbes.
Le satellite JCSAT-15
Le satellite JCSAT-15 a été construit par SSL (Space Systems/Loral) à partir d’une plateforme 1300, dans l’usine de Palo Alto (Californie).
La masse au décollage est d’environ 3 400 kg et sa durée de vie est de 15 ans.
Depuis sa position orbitale à 110° Est, il remplacera N-SAT-110 lancé en 2000, et couvrira le Japon, l’Océanie et la région de l’Océan Indien.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!