previous arrow
next arrow
Slider

Véhicules autonomes : le toulousain APSYS sécurise le business model de la mobilité du futur

actualite-news-aeronautiques-spatiales

Après avoir été l’un des pionniers de la sécurisation du transport aérien, APSYS, société de conseil spécialisée dans la « Safety » et la « Security » des systèmes complexes, s’est intéressée depuis plusieurs années à la problématique émergente des vecteurs de transport autonomes, qu’ils soient terrestres ou volants.
Ces systèmes concentrent toutes les innovations stratégiques (Intelligence Artificielle, big data, robotique, cobotique…) autour desquelles les méthodes, outils et référentiels de sécurisation évoluent rapidement. Le développement des véhicules de demain implique un effort de recherche permanent afin de prédire et anticiper le comportement de ces modes de transport face à des environnements réels, ouverts et complexes.
La sécurité est donc au coeur des enjeux et constitue un véritable défi. APSYS a intégré les réseaux et communautés travaillant sur cette problématique, misant, en l’absence de certification internationale, sur les nouvelles potentialités des systèmes de simulation qui permettent d’anticiper l’apparition de situations « à risques ».
Les travaux réalisés par APSYS en partenariat avec VEDECOM, PSA et RENAULT visant à produire des référentiels outillés susceptibles de développer des démonstrations pour les performances de « Safety » et « Security » des véhicules autonomes, illustrent la progression dans la maîtrise de ces nouvelles situations. APSYS a, en particulier, développé un outil unique de génération de scénarii de cas d’usages critiques pour la sécurité, permettant une simulation réaliste du comportement des futurs véhicules.
Selon Emmanuel ARBARETIER, directeur de l’innovation chez APSYS, « ces nouvelles chaînes de simulation permettent de garantir un niveau de confiance aux systèmes développés par les industriels. C’est une forme de pérennité au moment du lancement du produit : les analyses de sécurité passent par une cartographie des cas d’usages, et font appel notamment à des méthodes d’échantillonnage de l’infini, nécessitant des traitements mathématiques complexes ».

Dans le domaine automobile, APSYS collabore avec l’IRT Saclay sur la spécification d’exigences de sécurité, via la production de futurs référentiels vis-à-vis d’organismes internationaux tels que le GRVA (Groupe de travail des Véhicules Automatisés/autonomes et connectés) à Genève et l’OICA (Organisation Internationale des Constructeurs Automobiles).
Dans le secteur ferroviaire, APSYS est intégré depuis 2018 dans le consortium « Train du futur » avec la SNCF, pour la conception d’un prototype de train de fret autonome, et souhaite devenir la cheville ouvrière dans la construction de l’édifice de la validation des systèmes autonomes.
A l’heure où les vecteurs de transport sont de plus en plus interconnectés, APSYS met ainsi tout en oeuvre pour optimiser la sécurité du passager. La satisfaction de cette exigence est par nature même une condition non négociable de la pérennisation des futurs business models de ces nouvelles mobilités.
A propos d’APSYS :
Depuis plus de 30 ans, APSYS propose des solutions de conseil visant à fiabiliser et sécuriser la chaine de valeur (design, production, opérations) de ses clients du secteur du transport : aérien, ferroviaire, automobile et maritime. APSYS est impliquée dans plusieurs projets de R&T autour des systèmes autonomes, dont les architectures complexes sont par définition exposées aux dysfonctionnements et cyber menaces.
Filiale d’Airbus, APSYS est basée à Toulouse en France et compte 500 employés répartis sur 6 sites en Europe (France, Allemagne, Royaume-Uni et Espagne). En 2018, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 51M€ (+25%) et a embauché plus de 100 personnes.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!