Zodiac Aerospace – Chiffre d’affaires du 1° trimestre 2016/2017 / Q1 Revenues Disclosure 2016/2017

figeac-aero-remporte-gros-contrat

Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2016/2017
Plaisir, le 15 décembre 2016 – Au cours du 1er trimestre de son exercice 2016/2017, Zodiac Aerospace a réalisé un chiffre d’affaires de 1 201,9M€, en légère baisse de -2,9% à données publiées et de -2,8% à taux de change et périmètre constants. Les taux de change ont eu un effet de -0,1 points sur la période. Il n’y a pas eu d’impact de périmètre. Le début d’année confirme le scénario donné le 22 novembre à l’occasion de la publication des résultats annuels d’une dissymétrie entre le premier et le second semestre 2016/17.


Les activités Aerosystems1 (39,7% du chiffre d’affaires total) affichent un chiffre d’affaires de 477,3 M€ (-5,7% à données publiées et -6,0% à taux de change et périmètre constants). Comme en 2015/2016, Aerosystems est impactée par la baisse des ventes à destination des marchés des hélicoptères, des avions d’affaires et des jets régionaux, alors que les systèmes d’arrêt civils connaissent un début d’année atone. Cette évolution est partiellement compensée par un bon premier trimestre sur le marché de l’après-vente.
Les activités Aircraft Interiors (60,3% du chiffre d’affaires total) affichent un chiffre d’affaires de 724,6 M€ au premier trimestre 2016/2017. L’impact de taux de change négatif de -0,5 points combiné à une variation organique de -0,5% résulte en un léger recul de -1,0% à données publiées par rapport au premier trimestre 2015/2016.
– La branche Zodiac Seats a enregistré un chiffre d’affaires de 306,5 M€ au premier trimestre soit (-4,4% par rapport au 1er trimestre 2015/2016, se décomposant en un impact de taux de change négatif de -2,5 points et une variation organique de -1,9%. Cette évolution est la conséquence des problèmes passés de développement et de production, sachant que le cycle théorique entre une commande et les premières livraisons d’un siège de classe affaires varie entre 18 et 24 mois.
– La branche Zodiac Cabin a enregistré une croissance organique de +0,6% de son chiffre d’affaires, reflétant la montée en cadence des nouveaux programmes. L’impact des taux de change est positif de+ 1,1 point et le chiffre d’affaires progresse de +1,7% à 418,1 M€.
PERSPECTIVES
Zodiac Aerospace poursuit le déploiement de son plan de redressement et de transformation, comme détaillé lors de la publication des résultats annuels 2015/2016, le 22 novembre 2016. La première étape du plan, consistant au rétablissement des performances de livraison vis-à-vis de nos clients, a été notre objectif prioritaire durant l’exercice précédent. Cet objectif a été atteint ou est en voie de l’être dans la plupart de nos activités. Zodiac Aerospace vise un retour à la performance opérationnelle d’ici la fin 2017, c’est-à-dire 18 mois après l’annonce faite en mars 2016. Ceci constitue la deuxième étape du plan de redressement. La mise en oeuvre du plan Focus se poursuit conformément au plan, avec la troisième série
1 Inclut la division Entertainment & Seats Technology depuis le 1er septembre 2016. Cette division était précédemment intégrée dans la branche Cabin, dans le cadre des activités Aircraft Interiors. Les chiffres de 2015/2016 et 2016/2017 ont été retraités pour refléter cette évolution.
2
Communiqué de presse – 15 décembre 2016
de standards en cours d’élaboration et la deuxième série en déploiement dans l’ensemble du Groupe. La troisième étape porte sur l’amélioration de la marge opérationnelle grâce à la suppression des surcoûts résiduels et des variances de production grâce aux actions de réduction des coûts et de productivité. Ceci devrait permettre de renouer avec une marge opérationnelle à deux chiffres d’ici l’exercice 2017/2018 et de revenir à une rentabilité opérationnelle historique à l’horizon 2019/2020.
Zodiac Aerospace confirme son objectif pour l’exercice 2016/2017. Le chiffre d’affaires devrait être stable, en raison d’un effet retardé de la crise passée lié au cycle de développement des produits, ainsi que de la faiblesse des activités hélicoptères et avions d’affaires. Le Résultat Opérationnel Courant devrait afficher une hausse de 10% à 20%, avec une forte dissymétrie entre le premier et le second semestre. Le Groupe vise une reprise progressive de sa croissance organique vers ses niveaux historiques avec un taux de marge opérationnelle à deux chiffres pour l’exercice 2017/2018, et un retour vers les niveaux de rentabilité historique (« Mid-double digit ») à l’horizon 2019/2020.
Pour l’exercice 2016/2017, Zodiac Aerospace a couvert 87% de l’exposition EUR/USD de transaction nette budgétée à un taux de 1,1184 $/€ (taux spot). Les expositions estimées aux autres devises sont couvertes pour 79% de l’exposition USD/CAD, 80% pour USD/GBP, 71% pour USD/MXN et 80% pour USD/THB. Ces taux de couvertures sont inchangés par rapport au 22 novembre 2016.
Zodiac Aerospace a mis en place des couvertures EUR/USD pour l’exercice 2017/2018 : 55% de l’exposition EUR/USD de transaction nette budgétée est couverte à un taux de 1,0779 $/€ (taux spot).
NB : Cette publication de chiffre d’affaires sera commentée lors d’une conférence téléphonique destinée aux analystes financiers et aux journalistes le 15 décembre à 18:00 CET. Cette conférence sera diffusée en webcast via le site internet www.zodiacaerospace.com. L’enregistrement de cette conférence téléphonique ainsi que la présentation powerpoint et le communiqué de presse seront aussi disponibles sur notre site internet.
A propos de Zodiac Aerospace
Zodiac Aerospace est un leader mondial des équipements et systèmes aéronautiques, à destination des avions commerciaux, régionaux, d’affaires, ainsi que des hélicoptères et du spatial. Il développe et réalise les solutions les plus avancées pour améliorer le confort et la vie à bord des aéronefs ainsi que les systèmes de haute technologie qui accroissent la performance des aéronefs et la sécurité des vols. Zodiac Aerospace compte 35 000 employés dans le monde et a réalisé un chiffre d’affaires de 5,2 Mds € en 2015/2016. www.zodiacaerospace.com