Portail Aeronautique et Spatial - Annuaire et Agenda Aero et Espace - Actualites aerospatiales - Chroniques et analyses aeronautiques - Global aerospace companies 2010 engineering & services

VOTRE COMPTE

SE CONNECTER | S'ENREGISTRER

Pour créer un compte personnel

Cliquez ici

Vous avez un compte, connectez-vous ci-dessous




Si vous avez oublié votre mot de passe

Cliquez ici

 Lundi 28 Juillet

 
Annuaire
Référencement
 
Catégories
> Administrations
> Aéroclub
> Aéroports
> Associations
> Aviation d'affaires
> Banques et finances
> Bureau d'étude
> Carburants
> Catering
> Compagnies Aériennes
> Conférences
> Constructeurs
> Défense
> Divers
> Droit aérien
> Emplois aero et spatial
> Environnement
> Équipementiers & systémiers
> Espace
> Evenements
> Formations aero
> Fournisseurs
> Grands projets
> Hélicoptères
> Ingénierie
> Innovations
> Journalistes aéronautiques
> Laboratoire spécialisé
> Locations Avions
> Médias
> Motoristes
> MRO
> Musées aero
> Outillage
> Petit équipement
> Poles de competitivité
> Recherche & développement
> Salons aero
> Satellites & Remote sensing
> Services aero
> Social
> Sous-Traitants
> Technologies aero
> Tours opérateurs
> Transporteurs
> Vente d'avions
compteur de visites
compteur de visites


Chroniques AeroMorning Répondre
Mondialisation - 16-05-2012
Star Alliance fête son quinzième anniversaire.

Le seul vrai géant mondial du transport aérien ? Star Alliance, bien sûr. Une union libre de vingt-cinq compagnies aériennes de tous horizons, artistes absolus du partage de codes élevé au niveau de grand art. Une curieuse non-fusion, non-regroupement au sens capitalistique du terme, mais une vraie cohésion encore que l’on cherche en vain l’expression d’une stratégie commune, impossible à imaginer tant les partenaires poursuivent des objectifs différents. Avec, seul dénominateur commun, la recherche d’une manière inédite de «maximiser» leur chiffre d’affaires par un jeu complexe de complémentarités tous azimuts.
Les alliances «globales» sont trois, et trois seulement : Star, SkyTeam et Oneworld. Ensemble, elles s’arrogent plus de 68% du trafic mondial, un triple rouleau compresseur que les concurrents tentent vaillamment d’éviter. A moins qu’il ne leur soit proposé d’adhérer, moyennant des conditions d’une sévérité commerciale tolérable et à condition d’afficher une réelle bonne santé irréprochable en matière de sécurité.
Star a montré la voie, avant d’autres. Ses membres fondateurs, par ordre alphabétique : Air Canada, Lufthansa, SAS, Thai et United. Vingt autres compagnies ont rejoint ces pionniers d’un nouveau genre pour donner naissance à un ensemble imposant : 20.500 vols quotidiens, 1.293 destinations desservies dans 190 pays, 600 millions de passagers par an. La mondialisation sonnante et trébuchante, encore que la façade, séduisante, cache un ensemble moins harmonieux qu’il n’y paraît à première vue. Les alliances sont faites, en effet, d’un jeu de juxtapositions de lignes, de réseaux, de sacro-saints «code shares» qui reviennent à créer des synergies qui n’avouent pas leur nom.
Cette manière de faire a maintenant prouvé son efficacité en même temps que ses limites tout en conduisant nombre de voyageurs à se perdre dans un magma par moments proprement inextricable. Dans le cas de voyages au long cours exigeant une ou plusieurs escales, la baisse d’attention peut conduire le passager à ne plus savoir quelle compagnie va le mener à bon port. Sauf dans le cas d’accords ponctuels, plus limités dans leurs ambitions, généralement baptisés «joint ventures», notamment la coopération Air France/Delta Air Lines sur l’Atlantique Nord.
Sans cesse reposée, solide leitmotiv des analystes financiers, la question est de savoir si les trois grandes alliances pourraient conduire tôt ou tard à l’intégration, à la fusion de leurs membres. Naîtraient alors des compagnies aériennes véritablement mondiales qui, intervenants régionaux et acteurs low cost mis à part, laisseraient peu de place aux indépendants. Les avis divergent mais, en réalité, l’hypothèse n’est pas réaliste, compte tenu de profondes disparités de statuts, de l’éclatement infini de leur actionnariat, des problèmes posés par les droits de trafic, etc. Dès lors, tout porte à croire que les alliances n’iront pas au-delà de ce qu’elles ont réussi en une quinzaine d’années.
En revanche, leur puissance de feu est telle qu’on est en droit de se demander quelle liberté d’action restera à la portée des indépendants. La Suisse (Swiss), la Belgique (Brussels Airlines), l’Autriche (Austrian Airlines), notamment, ont répondu à cette question existentielle en s’adossant au groupe Lufthansa, Alitalia s’est rapprochée d’Air France-KLM, etc. Reste à savoir, au-delà du «cas» des compagnies du Golfe, comment pourrait évoluer la stratégie de Ryanair et EasyJet. Tout porte à croire qu’elles choisiront de persévérer et d’affirmer haut et clair leur différence, d’autant plus qu’elles en ont désormais les assises et les moyens.
Pierre Sparaco - AeroMorning
Bookmark and Share


Poster une réponse
Completez le formulaire ci-dessous pour répondre à cette chronique.
Auteur
Message
Anti-spam
Saisir le code
 


Autres chroniques
2014-07-25 Airbus et Boeing Boostent les prévisions financières des partenaires et fournisseurs
2014-07-21 L'avenir de la compagnie Hop ! expliqué et commenté par Lionel Guérin son président
2014-07-18 Les vols habités font toujours rêver
2014-07-15 Airbus assure l'animation de la première journée du salon aéronautique de Farnborough
2014-07-11 Boeing optimiste pour les vingt ans à venir
2014-07-04 La consolidation dans les aérostructures au point mort
2014-07-03 Désillusion pour Airbus Helicopters au Mali : le Caracal ingère le sable du désert et tombe en panne. Mécontentement chez les militaires.
2014-06-27 La Coupe du monde de football gonfle le trafic aérien vers le Brésil
2014-06-23 1 000 avions à la casse par an ? Un marché convoité
2014-06-17 Le ministre Le Drian rassure Eurosatory en annonçant le programme Scorpion
2014-06-13 Duel au sommet sous fond d’annulation de commande
2014-06-10 Un merveilleux spectacle aérien de six heures
2014-06-06 Le temps des hélices est revenu
2014-06-02 Le vol MH370 les recherches repartent de zéro
2014-05-30 Pourquoi ne pas parler plus souvent de valeur ajoutée ?
2014-05-27 Le salon EBACE de Genève
2014-05-22 Le vol AF447: que les experts se mettent d'accord, nous voulons savoir ce qu'il s'est réellement passé !
2014-05-20 Les matériaux composites ont le vent en poupe
2014-05-13 Le pari sensé de l'avion électrique d'Airbus
2014-05-12 Le KittyHawk, l’E-fan, le Solar Impulse ou le génie innovateur des PME
Voir toutes les chroniques »

Publicité


Portail Aeronautique et Spatial - Annuaire et Agenda Aero et Espace - Actualites aerospatiales - Chroniques aeronautiques de Pierre Sparaco - Evenements aeronautiques
aerospace engineering aerospace jobs aerospace services aerospace company ingenieur aeronautique airbus a 380
global aerospace 2010 aeronautique ecole aeronautique formation aeronautique emploi aeronautique