http://www.artimage-video.com

Portail Aeronautique et Spatial - Annuaire et Agenda Aero et Espace - Actualites aerospatiales - Chroniques de Pierre Sparaco et analyses aeronautiques - Offres et demande d'emploi en aeronautique - Global aerospace companies 2010 engineering & services

VOTRE COMPTE

SE CONNECTER | S'ENREGISTRER

Pour créer un compte personnel

Cliquez ici

Vous avez un compte, connectez-vous ci-dessous




Si vous avez oublié votre mot de passe

Cliquez ici

 Mercredi 23 Avril

 
Annuaire
Référencement
 
Catégories
> Administrations
> Aéroclub
> Aéroports
> Associations
> Aviation d'affaires
> Banques et finances
> Bureau d'étude
> Carburants
> Catering
> Compagnies Aériennes
> Conférences
> Constructeurs
> Défense
> Divers
> Droit aérien
> Emplois aero et spatial
> Environnement
> Équipementiers & systémiers
> Espace
> Evenements
> Formations aero
> Fournisseurs
> Grands projets
> Hélicoptères
> Ingénierie
> Innovations
> Journalistes aéronautiques
> Laboratoire spécialisé
> Locations Avions
> Médias
> Motoristes
> MRO
> Musées aero
> Outillage
> Petit équipement
> Poles de competitivité
> Recherche & développement
> Salons aero
> Satellites & Remote sensing
> Services aero
> Social
> Sous-Traitants
> Technologies aero
> Tours opérateurs
> Transporteurs
> Vente d'avions
compteur de visites
compteur de visites


Chroniques AeroMorning Répondre
Affreux gauchistes - 08-06-2012
Propos « déplacés » d’un écologiste.

Faut-il vraiment prendre le temps d’en parler ? Oui, par principe. Le sénateur EELV (Europe Ecologie-Les Verts) Jean-Vincent Placé estime qu’il serait possible de réaliser des économies sur le budget de la Défense. Et, comme tout homme politique en verve, il formule lui-même questions et réponses, estimant qu’il y a un tabou en France : dès qu’on évoque l’idée de réduire les dépenses militaires, «on passe pour un affreux gauchiste». Cette remarque acerbe étant agrémentée d’une suggestion iconoclaste, à savoir que l’heure est sans doute venue de renoncer à la force de dissuasion nucléaire, d’un coût annuel, dit le président du groupe des écologistes au sénat, de quatre milliards et demi d’euros.
Ces propos …déplacés n’ont tout simplement pas de sens. Si ce n’est de nous rappeler que les politiques n’hésitent jamais à se projeter bien au-delà de leur seuil d’incompétence, souvent en faisant au passage des dégâts importants. Jean-Vincent Placé, récemment sorti de l’ombre et sans doute en train de se placer pour l’avenir, est membre du groupe d’études sur l’économie agricole alimentaire et de la trufficulture. Une tâche tout à fait respectable mais qui ne produit aucune compétence en matière de Défense, de coopération industrielle dans les grands programmes. Et encore moins à propos du nouveau Livre Blanc dont la préparation va être entamée prochainement.
De toute manière, François Hollande a déjà indiqué clairement que les deux composantes de la dissuasion nucléaire seront maintenues. Et son ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a déclaré que les moyens militaires de l’avenir ne seront pas examinés en termes purement comptables. D’entrée, les supposés affreux gauchistes de Placé sont ainsi décrédibilisés. Surtout quand il souligne que la France et le Royaume-Uni représentent à eux seuls la moitié des dépenses totales de Défense de l’Europe. C’est exact mais sans être un argument en faveur ou contre l’une ou l’autre thèse.
On dira à Jean-Vincent placé qu’il surestime le coût de la dissuasion française, qu’elle n’a jamais atteint les 4 milliards d’euros annuels et que son budget tend à décroître. Mais aborder la question sous cet angle relève d’une grande mesquinerie : cette force nucléaire constitue un symbole fort du statut de grande puissance qui reste celui de la France et inspire le respect. Cela dans un monde qui reste passablement agité, voire menaçant et qui suppose de rester sur ses gardes tout en cherchant à en imposer à «ceux d’en face».
Par ailleurs, EELV n’est visiblement pas dans la course quand sont évoquées les retombées économiques et industrielles de la Défense, autrement plus importantes, davantage porteuses de technologie que les éoliennes. Et, pour ce qui est de la coopération européenne, malgré quelques ratés et des lenteurs, on renverra notre pourfendeur d’affreux gauchistes à l’A400M, aux missiles de MBDA, au démonstrateur Neuron, etc.
Bien sûr, tout cela n’est pas sérieux. Mieux vaudrait se référer à la doctrine, rappeler que «la dissuasion nucléaire est au cœur des moyens qui permettent à la France d’affirmer le principe d’autonomie stratégique, dont découle notre politique de Défense». Et c’est aussi un facteur important de stabilité internationale qui prend tout son sens à l’évocation inquiète de l’actuelle prolifération nucléaire au cœur de ce qu’il est convenu d’appeler, en géopolitique, les zones grises. Dès lors, on renverra gentiment Jean-Vincent Placé à la trufficulture. Laquelle ne l’empêchera évidemment pas de demeurer un sénateur très sympathique.
Pierre Sparaco - AeroMorning
Bookmark and Share

Les réponses à cette chronique

La défense et la dissuasion nucléaire restent des sujets sensibles. La place de la France dans le concert des nations, son rôle en tant que membre permanent du Conseil de Sécurité et son implication dans le maintien de la paix nécessite des moyens. Le désarmement global et mondial serait l'optimum d'un monde idéal mais nous en sommes loin.
La dissuasion reste donc l'objectif pour garantir notre cérdibilité internationale et notre indépendance nationale.
Monsieur le Sénateur J.V PLACE, jeune sénateur propulsé président de groupe,attend avec impatience la reconnaissance politique de son parti EELV,il tient à s'exprimer sur un sujet dont il ne maitrise pas totalement les enjeux industriels, économiques et géopolitiques.
Peut être faut il mettre cette déclaration sur le contexte de politique intérieure et électorale pour marquer sa différence. Cependant l'adhésion au programme présidentiel, la solidarité gouvernementale et de législature nécessitent une certaine maitrise de certains propos.
L'idéal serait que Monsieur le sénateur J.V.PLACE participe aux travaux de la commission de la Défense du Sénat et s'imprègne des travaux du livre plan sur la loi de programmation militaire ou mieux demande à participer, comme sénateur, à des journées d'information auprès de l'EM Général des Armées.
Cela ne l'empêchera pas de continuer d'être actif aux travaux du groupe d'études "approfondies" sur la truficulture pour le développement de cette activité dans l'Essonne.
Par : LA LIGNE BLEUE DES VOSGES - 2012-06-08

Il y aurait beaucoup à dire sur JV Placé et sur EELV et vous l’avez déjà joliment exprimé. On ne franchira donc pas la ligne... bleue des Vosges et on se contentera de dire qu’il n’y a jamais eu autant de pollution dans le monde que depuis qu’il y a des écologistes, ce qui situe déjà leur niveau d’incompétence dans leur propre domaine. Alors dans les autres et dans celui de la défense en particulier…
Par : ppdo - 2012-06-10


Poster une réponse
Completez le formulaire ci-dessous pour ajouter votre réponse.
Auteur
Message
Anti-spam
Saisir le code
 


Autres chroniques
2014-04-22 Maroc ou Mexique, voir même ailleurs ? les eldorados ne manquent pas
2014-04-16 Du siège de Solar Impulse aux sièges présentés à Hambourg
2014-04-15 Un nouvel épisode de la guerre Airbus-Boeing
2014-04-07 Un nouveau succès spatial pour l'Europe
2014-04-04 Les terroristes du vol MH370 : le crash de l’info
2014-04-02 Le défi de Jean-Claude Maillard sur la bonne pente
2014-03-31 La belle semaine chinoise du groupe Airbus
2014-03-27 Alerte russe sur la supply-chain occidentale
2014-03-24 Thomas Pesquet, futur astronaute français, sera en 2016 à bord de la station internationale, l'ISS
2014-03-19 DASSAULT en baisse l'an passé mais pas de péril en la demeure .
2014-03-18 Reims Aviation Industries joue sa survie
2014-03-13 Guerre commerciale et défis technologiques
2014-03-11 Des hélicoptères pour lutter contre la désertification médicale de la France.
2014-03-07 Concorde revole : une douce utopie…
2014-03-07 Luxe ? Non, Bombardier veut juste être plus réactif et reconquérir le marché
2014-03-03 Embraer publie ses résultats : le constructeur brésilien a fait le job l’an passé.
2014-02-28 Airbus Group revampe ses activités défense et espace pour mieux attaquer les marchés
2014-02-24 Un joyau à la française : le groupe Safran termine une année exceptionnelle
2014-02-21 F-35 Joint Strike Fighter – Acte II
2014-02-19 La DGA a géré son budget au plus près
Voir toutes les chroniques »

Publicité


Portail Aeronautique et Spatial - Annuaire et Agenda Aero et Espace - Actualites aerospatiales - Chroniques aeronautiques de Pierre Sparaco - Evenements aeronautiques
aerospace engineering aerospace jobs aerospace services aerospace company ingenieur aeronautique airbus a 380
global aerospace 2010 aeronautique ecole aeronautique formation aeronautique emploi aeronautique